› Imran Hosein / Alexandre Douguine : L’alliance des Musulmans et des Chrétiens orthodoxes
10
JUIL

Imran Hosein / Alexandre Douguine : L’alliance des Musulmans et des Chrétiens orthodoxes

Imprimer
Mercredi, 10 Juillet 2013 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Pr. Alexandre Douguine (G) et  Cheikh Imran Nazar Hosein (Moscou, 01/07/13).Pr. Alexandre Douguine (G) et Cheikh Imran Nazar Hosein (Moscou, 01/07/13).Rencontre entre Imran Hosein et Alexandre Douguine : L’alliance des Musulmans et des Chrétiens orthodoxes

L'appel pour une alliance des trois religions contre le sionisme prend une nouvelle dimension.

Lancé le 17 juillet 2008 à Grande-Synthe, avec l'initiation d'une alliance stratégique amicale entre le Judaïsme et l'Islam contre le sionisme par les associations Yechouroun Judaïsme contre Sionisme et Centre Zahra France, il prend une nouvelle dimension le 25 mai 2013 à Paris, avec l'appel à une alliance entre le Christianisme et l'Islam contre le sionisme.

Dans la continuité, le 1er Juillet 2013 marque la rencontre et le début d’un travail collaboratif entre deux illustres intellectuels, le professeur Alexandre Douguine, théoricien russe de confession chrétienne orthodoxe, docteur en histoire de la science et docteur en science politique, et le Cheikh Imran Nazar Hosein, savant musulman, spécialisé en eschatologie islamique, philosophe et docteur en études économiques.

Cette rencontre à Moscou fait suite à une invitation reçue de la part d’un grand nombre d’intellectuels de Russie œuvrant à l’établissement d’un nouveau dialogue inter-religieux entre la communauté chrétienne orthodoxe et celle du monde musulman. Ce lien entre Musulmans et Chrétiens orthodoxes, vient donc s’inspirer et s’imprégner des deux eschatologies, islamique et chrétienne, à savoir l’unification des deux grands pôles résistants actuellement à un seul et même ennemi oppresseur commun, nommé « l’Ordre atlantiste néo-libéral » pour l’un, et « l’Alliance judéo-chrétienne sioniste » pour l’autre.

Pourquoi la Russie ?

Les Chrétiens Orthodoxes actuels sont originaires de l’empire byzantin, connus en Islam sous le nom de Rums.

Les Rums (ou Chrétiens byzantins) ont été cités dans le Coran, dans la sourate « Rums ». Ils se sont ensuite divisés en deux grands pôles distincts de chrétienté : les Chrétiens non orthodoxes de l’Ouest qui choisirent Rome (le Vatican) pour siège, et les Chrétiens orthodoxes de l’Est, qui choisirent Constantinople (L’actuelle Istanbul) et plus précisément, la cathédrale Hagia Sophia, comme siège.

Cette cathédrale avait fonctionné longtemps comme siège de l’Orthodoxie chrétienne jusqu’à la chute du dernier empereur byzantin, Constantin XI Paléologue, lors de la prise de Constantinople par le sultan ottoman Mehmet II. Ce siège orthodoxe, de l’ancienne cathédrale Hagia Sophia, fut transformé en mosquée par les Ottomans ; les Chrétiens orthodoxes transférèrent alors leur siège et le patriarche vers Moscou, qui devient désormais le nouveau siège de la chrétienté orthodoxe.

Ce premier siège chrétien orthodoxe, de l’ancienne cathédrale Hagia Sophia, devenue mosquée, a fini par devenir ensuite un musée sous les ordres de Mustapha Kamal, après la chute de l’Empire ottoman. Ce qui fait de la Russie, le berceau actuel de la chrétienté orthodoxe.

Aujourd’hui, depuis la chute de l’Union soviétique et du communisme et la fin d’une longue période de guerre froide, la Russie montre un retour décisif et important à la chrétienté. Ce retour se traduit à tous les niveaux de la société russe, y compris au sein de la gouvernance, qui montre un attachement important aux valeurs de la chrétienté orthodoxe.

La société russe n’est pas une société laïque contrairement aux autres sociétés chrétiennes occidentales du pôle chrétien occidental (voir la conférence « Christianisme et politique » d’Alexandre Douguine).

C’est cette même Russie qui affirme aujourd’hui sa résistance ferme et solide contre le pôle atlantiste de l’Ouest, l’alliance sioniste.

Voilà où se rejoignent aujourd’hui les musulmans, du moins ceux qui l’auront compris, et les chrétiens orthodoxes, autour d’une même résistance contre un même adversaire, le pôle occidental sioniste.

Il est à noter, que si cette résistance et cette lutte sont communes aux Chrétiens orthodoxes et aux Musulmans, contre l’acharnement et l’oppression du sionisme, bras armé du Dajjal (l’Antéchrist), il est d’une importance primordiale que les acteurs de ces deux religions conjuguent tous leurs efforts et forces mutuelles contre cet oppresseur universel de l’humanité.

De la Théorie à la Praxis

Ceci amène les Musulmans et les Chrétiens à la nécessité de former une alliance contre ce Nouvel Ordre Mondial. Le Prophète -paix et salutations sur lui, a prophétisé qu’une alliance entre Chrétiens et Musulmans allait se mettre en place pour combattre un seul et même ennemi commun.

Aussi, les Musulmans doivent absolument savoir, à la lumière du Coran, des prophéties du Prophète et au vu des évènements historiques et géopolitiques, comment identifier le bon allié, l’allié prophétisé ! Le véritable allié chrétien du musulman est celui qui lutte contre le même oppresseur, le même imposteur, le même blasphémateur, le même ennemi universel, le sionisme !

« Vous (les musulmans) ferez assurément une alliance, sans risque, avec les Rums, vous combattrez et gagnerez ensemble contre un ennemi commun qui vous poursuit ! » [Prophète Mohammed - paix et salutations sur lui]

Allah nous révèle, dans le Coran, les indications pour reconnaitre cet ennemi commun. Il s’agit d’un groupe de chrétiens et d’un groupe de juifs qui se sont alliés entre eux. Cette alliance a effectivement vu le jour fin août 1897 (voir Congrès sioniste), après des milliers d’années d’animosité entre Chrétiens et Juifs. Les Chrétiens n’avaient jamais pardonné aux Juifs depuis l’évènement de la Croix. Cette alliance révolutionnaire entre Chrétiens et Juifs n’aurait pu avoir lieu sans la création de ce mouvement, appelé le sionisme, et dont le but portait sur la création de l’Etat imposteur d’Israël, qui sera, nous le savons tous, le siège de l’Antéchrist. Ainsi Allah nous met en garde, nous Musulmans, contre les conséquences d’une quelconque adhésion à cette alliance, qui se traduira inéluctablement par la perte de l’appartenance à la communauté du Prophète -paix et bénédictions sur lui.

« Ô vous qui avez foi (en Allah), Ne prenez pas (Tels) Juifs et (Tels) Chrétiens comme alliés; (qui) se sont (eux-mêmes) alliés les uns aux autres. Et celui d’entre vous qui les prendra pour alliés, il deviendra alors l’un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. » Coran, Sourate al-Mā’idah (la Table servie), v.51

Autrement dit, celui qui s’allie à cette alliance judéo-chrétienne sioniste, devient immédiatement l’un des leurs, comme nous le dit Allah dans ce verset. Il fait désormais partie de cette alliance interdite et non plus de la Communauté du Prophète –paix et salutations sur lui.

En effet, si les Chrétiens, qu’ils soient catholiques ou orthodoxes et les Juifs ne sont pas tous sionistes, étant donné que l’alliance sioniste est formée par un groupe de Juifs et un groupe de Chrétiens, étroitement alliés sous la bannière du sionisme, il convient également de noter que les Musulmans ne sont pas tous antisionistes ! Celui qui se lie d’amitié à cette alliance judéo-chrétienne sioniste, devient l’un des leurs, nous dit le Coran ! (voir récent article à ce sujet, en anglais : « We have no beef with Israel, Syrian Islamist rebel group says »).

Ainsi, nous sommes aujourd’hui face à deux Rums. Les Rums du pôle chrétien occidental dont le siège est à Rome (le Vatican) et dont les pays chrétiens se sont alliés au sionisme, et les Rums du pôle chrétien orthodoxe de l’Est, dont le siège est à Moscou et s’oppose fermement au sionisme.

Il est donc important pour les Musulmans d’identifier le pôle des Rums qui sera le bon allié en cette fin des temps, « une alliance sans risque », comme a dit le Prophète –paix et salutations sur lui.

Choisir les Rums du pôle chrétien occidental sioniste et devenir l’un de ses alliés, comme c’est le cas aujourd’hui de quasiment la totalité des gouvernements musulmans, conduiront tôt ou tard, les Musulmans à subir le revers des trahisons des Rums occidentaux sionistes!

Il est ainsi plus que vital aujourd’hui, que les Musulmans se penchent sérieusement (et non littéralement) sur l’étude du Coran, sur toutes les prophéties du Messager –Paix et Bénédictions sur lui- et sur l’histoire, afin de comprendre les enjeux du présent et leurs implications futures.

Au Jour du Jugement dernier, il ne sera accepté d’aucun Musulman d’avoir outrepassé ou trahi les ordres qu’Allah –Le Très-Haut– a donnés dans le Coran !

« Vous avez tout intérêt, aujourd’hui, à savoir vous mettre du bon côté de l’histoire ! » [Cheikh Imran Nazar Hosein]

« Nous devons fermement nous opposer à toute sorte de confrontation entre les différentes croyances religieuses… Les guerres et les tensions inter-confessionnelles œuvrent pour une seule cause : l’établissement du royaume de l’Antéchrist, qui tente de diviser toutes les religions traditionnelles afin d’imposer sa propre pseudo-religion, une parodie de l’eschatologie. » [Pr. Alexandre Douguine – Extrait du Livre "The Fourth Political Theory"]

Source : imranhoseinfr.wordpress.com

© www.partiantisioniste.com/actualites/1619
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte