Base navale iranienne en Syrie : Israël s’inquiète

iran marineAlors que la République Islamique d’Iran ne cache pas le fait que des conseillers militaires iraniens sont présents en Syrie, en soutien aux forces gouvernementales syriennes, et avec l’aval du gouvernement local, la question de la construction d’une base navale iranienne en Syrie refait surface.
En effet, citant des sources syriennes, le quotidien russe « Nezavisimaya Gazeta » affirme que des accords relatifs à la création de cette base navale ont déjà été pris.

 

Le président syrien Bachar al-Assad aurait ainsi donné son feu vert au déploiement d’une base navale iranienne à proximité de la base aérienne de Hmeïmim, utilisée par les Forces aériennes russes pour conduire leurs opérations contre le pseudo « État Islamique ».

 

Cela rejoint les propos tenu fin novembre dernier par le commandant en chef de l’État-major des forces armées iraniennes, le général Bagheri, qui affirmait alors :

 

« Il n’est pas impossible que l’Iran se dote de bases navales en Syrie ». Ce dernier ajoutait que le fait de disposer de bases navales hors du territoire national était encore plus efficace que le pouvoir nucléaire civil du pays en matière de dissuasion.

 

On sait qu’à titre officieux les Forces armées Iraniennes (dont les Gardiens de la Révolution) participent aux combats en Syrie, et ont beaucoup aidé à soutenir l’armée et le peuple syrien face aux forces terroristes sponsorisées par l’empire américano-sioniste.

Cependant, avec une base militaire sur le territoire syrien, ce soutien franchirait un palier significatif.
Pour le moment, cette information n’a pas été confirmée de manière officielle, mais si elle s’avérait exacte, elle marquerait un tournant important dans l’équilibre des forces au Moyen-Orient.

Le Premier ministre et criminel de guerre israélien Benyamin Netanyahu ne s’y est d’ailleurs pas trompé et s’est résolument prononcé contre toute présence militaire iranienne en Syrie, affirmant que :

 

« L’Iran essaie de construire une infrastructure militaire, avec l’intention d’être basé en Syrie, notamment en tentant de construire un port maritime. Tout cela a de sérieuses conséquences en termes de sécurité pour Israël ».

 

En effet, l’entité terroriste israélienne a bien compris l’enjeu de cette base en Syrie, qui, si elle se matérialisait, étendrait le bras naval iranien à la Méditerranée et aiderait les alliés de Téhéran au Liban, en Palestine et en Syrie, c’est-à-dire l’ « Axe de la Résistance » au sionisme.
Ainsi, du point de vue logistique, cette base permettrait à l’Iran de transporter des approvisionnements réguliers et de fournir une autre assistance au Hezbollah, sans être dépendant des convois terrestres ou du transport aérien par l’Irak ou la Turquie.

Mais un autre enjeu d’importance couve sous cette éventuelle présence iranienne en Syrie : les gisements de gaz et de pétrole de la Méditerranée, et notamment ceux du Liban, dont s’est emparé en toute quiétude Israël, ou de ceux de la Syrie, qu’elle pille et vend par terroristes interposés. Nul doute qu’avec cette base navale militaire iranienne, ce pillage en règle serait certainement remis en cause.

 

Le Parti Anti Sioniste accueille favorablement cette information de toute première importance annonçant la construction d’une base navale iranienne en Syrie.

Si elle était confirmée, elle renforcerait considérablement l’Axe de la Résistance et mettrait une pression supplémentaire sur l’entité sioniste criminelle qui ne pourrait plus agir en toute impunité dans les eaux régionales.

Elle placerait aussi officiellement l’armée iranienne aux frontières maritimes israéliennes, alors qu’elle est déjà présente dans la région du Golan.
Il est certain qu’alors, l’entité terroriste y réfléchirait à deux fois avant de se lancer dans une de ces agressions habituelles contre l’un des membres de l’Axe de la Résistance.

 

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=16988
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
18 avril, 2017 Actualités, Infos antisionistes
2017-04-18T10:35:50+00:00

Commentaires Facebook