› Attentats en Norvège : Les victimes militaient pour un État palestinien…
27
JUIL

Attentats en Norvège : Les victimes militaient pour un État palestinien…

Imprimer
Mercredi, 27 Juillet 2011 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Visite du ministre norvégien des Affaires étrangères, Jonas Gahr Store, au camp de la jeunesse travailliste la veille de la tuerie (île d'Utoya, jeudi 21 juillet 2011).Visite du ministre norvégien des Affaires étrangères, Jonas Gahr Store, au camp de la jeunesse travailliste la veille de la tuerie (île d'Utoya, jeudi 21 juillet 2011).

Attentats en Norvège : Les victimes militaient pour un État palestinien…


Anders Behring Breivik, l'auteur présumé du double-attentat ayant fait plus de quatre-vingt-dix morts en Norvège vendredi 22 juillet, avait diffusé sur internet, quelques heures avant de passer à l'acte, un manifeste de 1500 pages intitulé « 2083 : A European Declaration of Independence » (2083 : Une Déclaration Européenne d'Indépendance). Dans ce document, il se décrit lui-même comme un croisé engagé dans une lutte contre l'Islam et le marxisme, et annonce son soutien absolu à Israël, dénonçant les institutions européennes qui soutiennent et coopèrent avec les Arabes. Le meurtrier salue en outre la position de l’entité sioniste qui refuse d’accorder aux Arabes vivant sur son territoire les droits de citoyenneté. Il estime que « la nouvelle droite européenne est en train de se développer rapidement pour être un des soutiens à Israël dans la lutte contre le jihad islamique ».

Selon le site internet norvégien Politalesk, mercredi 20 juillet, soit deux jours avant les attentats, les jeunes membres travaillistes qui campaient sur l'île d'Utoya où a lieu la fusillade militaient pour la création d'un État palestinien, et appelaient au boycott d'Israël. Le lendemain, alors que le ministre des Affaires Étrangères Jonas Gahr Store leur rendait visite, il fut accueilli en héros par ces militants qui brandissaient des pancartes demandant de « boycotter Israël » et de « reconnaître l’État Palestinien ». Le ministre a pour sa part déclaré : « Les Palestiniens doivent avoir leur propre État. L’occupation doit cesser, le mur doit être démoli et cela doit se passer maintenant ».

Eskil Pedersen, dirigeant du mouvement de la jeunesse travailliste décimé dans la fusillade, a déclaré à la télévision norvégienne qui l'interviewait au sujet de l'attentat : « Les membres de mon organisation veulent un embargo économique d’Israël par la Norvège. Les jeunes travaillistes sont très engagés sur la politique du Proche-Orient. Nous devons reconnaître la Palestine. […] Le ministre des Affaires étrangères a admis que la situation est intenable, mais il estime cependant que le boycott est un mauvais outil ».

© www.partiantisioniste.com/actualites/818
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte