› Attentats de Boston : « Un leurre utilisé pour nous manipuler ! » (M. Louis, député belge) [Vidéo]
27
AVR

Attentats de Boston : « Un leurre utilisé pour nous manipuler ! » (M. Louis, député belge) [Vidéo]

Imprimer
Samedi, 27 Avril 2013 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Le député indépendant belge, Laurent Louis, revient sur les attentats du marathon de Boston, survenus le 15 avril 2013.

Prenant la parole devant l’Assemblée du Parlement belge, en réaction à l’entretien entre le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry et le ministre belge des Affaires Etrangères, Didier Reynders, qui avaient évoqué le prétendu terrorisme islamiste dans le monde, M. Louis dénonce la manipulation de Washington qui veut réinstaurer un climat de terreur et de psychose chez la population.

« Vous avez évoqué la problématique du prétendu terrorisme islamiste à travers le monde. Suite à ce que l’on appelle les attentats de Boston, nous pouvons adopter deux attitudes. Soit nous connaissons la réalité de ces attentats, nous devrions alors pleurer toutes les victimes de la barbarie à travers le monde. Or, le 7 avril, un bombardement de l’OTAN, dans l’est de l’Afghanistan, a tué 10 enfants afghans […], mais pas une seule ligne. En revanche, Boston défraye la chronique. On s’apitoie du sort de chaque victime, pourtant quelle différence y a t-il entre les bombes de Boston et les bombes démocratiquement camouflées de l’OTAN ? Les citoyens du monde ne sont assurément pas égaux devant la mort, c’est variable en fonction de leurs idéaux et de leurs origines. La deuxième attitude à adopter, c’est de remettre totalement en question la réalité même de cet attentat pour le considérer comme "un False flag", un leurre utilisé pour nous manipuler et l’attentat de Boston ne serait alors pas dû à des Tchétchènes, mais serait perpétré par Washington contre sa propre population, comme ce fut le cas le 11/09/2001. Le but est d’effrayer la population […] ».

Les attentats de Boston, le 11 septembre 2001, l'attentat contre l'Ambassade de France à Tripoli en Libye sont utilisés pour effrayer la population, en vue de « la mise en œuvre d'un programme visant au désordre mondial, désordre déjà mis en œuvre en Egypte, en Tunisie, en Libye, en Irak, au Mali, en Afghanistan et qui se poursuit, actuellement, en Syrie avant peut-être, de toucher l'Algérie ou l'Iran. »

Attentats de Boston : « Un leurre utilisé pour nous manipuler ! » (M. Louis, député belge) [Vidéo]
Code lecteur :

Attentats de Boston : « Un leurre utilisé pour nous manipuler ! » (M. Louis, député belge)

© www.partiantisioniste.com/actualites/1499
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte