Al-Awamiyah: les habitants forcés à quitter leurs maisons

Les citoyens d’al-Awamiyah sont les victimes des crimes commis par le régime saoudien, une répression qui date depuis 3 mois contre les habitants de la ville à population chiite, située au sud de l’Arabie saoudite.

A l’instar des sionistes israéliens, les forces de sécurité saoudiennes se sont tellement acharnées sur les habitants chiites de la ville d’al-Awamiyah, située à l’est du royaume que ces derniers ont quitté leurs demeures n’ayant plus d’autre choix que celui de l’exil.  

Les forces du régime saoudien multiplient leurs attaques contre les quartiers ouest d’al-Awamiyah à Qatif à coup de roquettes, forçant les habitants à quitter leur quartier, selon les sources locales. 

Le journal britannique The Independent s’est penché sur le sujet réalisant une interview sans précédent avec des militants présents dans la ville.

Le reportage commence par une allégorie au sujet du déplacement du président américain Donald Trump à Riyad ainsi qu’à la conférence arabo-américaine, qui a eu lieu avec la participation de plus de 100 chefs d’État musulmans.

Le journal rappelle que :

« Après la guerre déclenchée au Yémen, le gouvernement saoudien a entamé un autre conflit, cette fois-ci sur son propre territoire, dans une des villes de l’est du pays; une guerre qui, malgré la moindre couverture médiatique possible a su se faire entendre dans le monde. »

Il poursuit :

« La situation se dégrade de plus en plus. Les rapports sur le terrain font état de la mort d’au moins 25 personnes lors d’attaques au mortier ou par balles de snipers. Les photos diffusées montrent des rues désertées et ruinées qui rappellent les scènes constatées en Syrie. »

Comme les médias étrangers n’avaient pas le droit de s’approcher de la région, The Independent cite les témoignages d’habitants d’al-Awamiyah :

« Nous étions des protestataires pacifiques jusqu’au jour où le gouvernement a décidé de nous présenter comme des terroristes poursuivis par la justice. Nous n’avons rien demandé que des réformes. Nous n’avons pas eu peur et le régime a donc décidé de viser toute la ville ».

 

 » Nombreux sont les habitants de la ville qui ne sortent pas de leurs maisons de peur d’être ciblés par les snipers ou les mortiers. Dans la plupart des quartiers, l’eau et l’électricité sont coupées. Les corps restent jonchés, pendant des jours, sur le sol partout dans les rues. Les ambulances et les voitures de secours ont des difficultés pour accéder à la ville. « 

Et, The Independent de conclure :

« Pour en savoir plus, nous avons décidé de contacter les ambassadeurs d’Arabie à Londres et à Beyrouth, mais personne n’a accepté d’en parler; le régime de Riyad prétend pourtant que tous les habitants d’al-Awamiyah sont des terroristes qui cherchent à déstabiliser le pays et qui doivent donc être réprimés. »

Selon le site d’information Mirataljazeera, les habitants de la ville d’al-Awamiyah à Qatif ont confirmé que les militaires saoudiens ont intensifié leurs bombardements contre cette ville afin de créer un climat de peur et ainsi obliger les habitants à quitter leurs maisons. Notamment dans les 2 quartiers d’al-Jumaima et d’al-Shukrallah où ils ont détruit de nombreuses habitations.

Les forces saoudiennes envisagent de détruire la totalité des quartiers d’al-Awamiyah, spécialement la partie ancienne de cette ville.

Environ 20.000 habitants de cette région continuent d’errer et sont forcés d’immigrer vers les villages avoisinants. Des militaires saoudiens ont fait irruption dans les maisons et ont même profané des mosquées.

Vendredi 28 juillet, les autorités saoudiennes ont forcé une centaine d’ouvriers étrangers à quitter la ville. Selon les sources locales, des dizaines de familles ont, également été contraintes à abandonner leurs habitations.

Malgré ces attaques barbares et incessantes, la population continue de résister. Les révolutionnaires saoudiens soulignent que la dynastie des Al Saoud recourt à une politique ciblée en vue de procéder à un nettoyage ethnique à al-Awamiyah et procède à un massacre planifié dans cette localité à majorité chiite.

A l’instar également des terroristes tekfiris de Daesh, les éléments du régime de Riyad ont détruit un quartier historique et réduit en cendre des dizaines d’anciens bâtiments vieux de 4 siècles, situés dans la localité historique d’al-Massoura, selon une dépêche en provenance de l’Arabie.

Les experts du secteur culturel de l’ONU ont appelé le gouvernement saoudien à mettre fin aussi tôt que possible à ces actes visant à détruire le quartier historique d’al-Massoura.

Rappelons qu’en avril 2017, l’ONU a adressé une missive au régime saoudien et partagé leurs inquiétudes quant à l’évacuation du village d’al-Massoura et à la migration forcée de ses habitants. Mais Riyad fait la sourde oreille à ces requêtes et continue d’intensifier ses offensives.

Durant ces 4 derniers mois, des dizaines d’habitants des zones situées dans l’est du royaume saoudien ont été tués, blessés ou interpellés et leurs maisons ainsi que les installations publiques rasées.

Enfin l’aspect archaïque du village d’al-Massoura a retenu l’attention de l’ONU et cette instance internationale a protesté contre les mesures adoptées par le régime en place ayant détruit ce lieu historique.

 

Le Parti Anti Sioniste condamne avec la plus grande fermeté toutes ces monstrueuses agressions, injustifiées et injustifiables qui ne dénotent que la nature obscure, barbare et arrogante de ces dirigeants saoudiens qui se croient au-dessus des lois internationales.

Vous tuez, persécutez et terrorisez des innocents, des civiles et vous croyez que la force est de votre côté ??? !!!

Sachez que vous aurez à répondre de chaque crime que vous commettez et ce, au moment où vous vous y attendrez le moins.

Force est de constater que les instances internationales sont complices par leur laxisme et leur silence coupable se contentant de protester au lieu de prendre des mesures fortes et adéquates, sachez, qu’il y a Une justice à laquelle vous ne pourrez y échapper, attendez-vous à voir ses prémices s’abattent sur vous…

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=18945
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
05 septembre, 2017 Actualités, Infos antisionistes
2017-09-05T08:13:21+00:00

Commentaires Facebook