Briefing du ministère russe de la défense

russeEntre 2h00 et 3h56, heure de Moscou, deux destroyers de la Marine américaine, le USS Porter et le USS Ross, ont lancé 59 missiles de croisières Tomahawk en direction de la base aérienne d’al-Shayrat, près de la ville de Homs, depuis une île proche, la Crète située en mer Méditerranée.
Selon nos sources, seuls 23 missiles ont atteint la base syrienne.
La destination des 36 autres missiles demeure inconnue.
La frappe a détruit un dépôt de stockage de matériel.

6 des 23 missiles ont atteint un hangar de réparation, une station radio,
des pistes et des voies de circulation.

Les avions syriens présents sur le tarmac n’ont pas été détruits.
Selon le poste de commandement, deux techniciens syriens ont disparu, 4 ont été tués et 6 sont morts brûlés tandis qu’ils éteignaient le feu.
Cela signifie que l’efficacité de la frappe américaine massive contre la base aérienne syrienne était assez minime.

 

Nous considérons les actions américaines comme une violation flagrante aérienne du Mémorandum d’accord qui a été signé en 2015, sur la prévention de la sécurité des vols et de sécurité lors d’opérations dans un espace aérien.

 

Le Ministère russe de la Défense a suspendu sa coopération avec son homologue américain
sur le Mémorandum.
Les USA ont justifié leurs frappes, en accusant la Syrie d’avoir, soi-disant, violé la Convention sur l’utilisation des armes chimiques, qu’il a rejoint en 2013, mais ces allégations sont sans fondement.

La Russie a déclaré précédemment que les forces syriennes n’ont pas utilisé d’armes chimiques.

Nous attendons des explications de la part des USA sur leurs allégations incontestées quand ils prétendent que l’armée syrienne a utilisé des armes chimiques sur la ville de Khan Cheikhoun

 

Il convient de rappeler qu’entre 2013 et 2016, le gouvernement syrien a pleinement rempli son engagement en détruisant son arsenal chimique, et leurs moyens de livraison et de production.

Tous les stocks ont été détruits et les composants restant ont été transférés à l’extérieur de la Syrie pour
être détruits aux États-Unis, en Finlande, en Grande-Bretagne et en Allemagne.

 

L’administration américaine change mais les méthodes pour provoquer des guerres restent inchangées.
Par exemple, les bombardements en Yougoslavie, en Irak et en Libye.
Une fois encore, les motifs d’agression ne résultent pas d’une enquête impartiale mais d’une déclaration non étayée, de rapports falsifiés, de photos et de faux tubes à essai brandis devant des organisations internationales.

 

Je voudrais souligner que les attaques aériennes massives sur la base syrienne aérienne ont été suivies
par une offensive à grande échelle, contre l’armée syrienne par ISIS et Jabhat al-Nosra.
Nous espérons que ces attaques n’étaient nullement coordonnées par les USA.

 

Il est clair que l’attaque aérienne US contre la base aérienne syrienne avait été planifiée bien à l’avance.Une telle attaque exige une préparation précise en terme de renseignements, planification des missions de vol et de préparation des missiles avant leur lancement.

 

Tout expert comprend que Washington a pris la décision de lancer une attaque contre la Syrie, longtemps avant les incidents de Khan Cheikhoun, qui n’ont servi que comme prétexte.

 

La démonstration des forces militaires n’a été motivée que par des facteurs politiques nationaux.

Actuellement, les autorités syriennes recherchent les 36 missiles de croisière manquant et les éventuelles victimes
parmi les civils.

Un certain nombre de mesures destinées au renforcement et à l’amélioration de l’efficacité du système aérien
syrien de défense seront prochainement appliquées, dans le but de protéger les parties
vitales de l’infrastructure syrienne.

 

Merci.

 

Chers collègues, vous pouvez voir la vidéo de la base d’al-Shayrat prise par des drones russes après l’attaque aérienne américaines avec des missiles de croisière.
Vous pouvez voir les conséquences de l’attaque aérienne massive depuis des bateaux de la marine US.

Vous pouvez voir que les voies de circulation de la piste demeurent intactes.
Elles n’ont pas été frappées par les missiles de croisière.
De même, les armes et les avions sont restés intacts.
Les installations de protection sont également totalement intactes.
Ces fortifications en béton ont été construites pour protéger les avions.
Vous pouvez constater que les pistes de circulation n’ont aucune trace des missiles de croisière.
Vous pouvez voir que la plupart des frappes ont été effectuées en dehors du périmètre de la base aérienne.

Vous pouvez voir que certaines frappes ont été effectuées à 5200 mètres des pistes et des voies de circulation.
Il y a une frappe là-bas, éloignée des infrastructures de la base.

C’est tout ce que j’ai pour vous, chers collègues.

 

Briefing du ministère russe de la Défense suite aux frappes américaines en Syrie

 

© http://www.partiantisioniste.com/?p=17030
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
18 avril, 2017 Actualités, Infos antisionistes, Vidéos
2017-04-18T19:55:06+00:00

Commentaires Facebook