› Actualités antisionistes
24
Jan
Lettre ouverte du prêtre syrien Elias Zahlaoui à tous les Français… Imprimer
Samedi, 24 Janvier 2015 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Pr. Elias Zahlaoui, Eglise Notre-Dame de Damas Koussour, Damas.Pr. Elias Zahlaoui, Eglise Notre-Dame de Damas Koussour, Damas.Lettre ouverte du prêtre syrien Elias Zahlaoui à tous les Français…

Mes amis,

Qui que vous soyez et où que vous soyez, permettez-moi, devant le terrible assassinat de vos douze compatriotes de « Charlie-Hebdo », de vous présenter mes condoléances, particulièrement à leurs familles, parents et amis.

Ce matin (8 janvier), durant la Sainte Messe, je ne cessais de penser à ces malheureuses victimes, à leurs proches, et à vous tous, ainsi qu’à mes si nombreux amis et connaissances que j’ai connus lors de mes nombreux séjours et voyages dans votre pays, voulus et organisés par l'Église de France, afin de répandre le message de Notre-Dame de Soufanieh de Damas, un message d'amour, d'unité et de paix.

J'essaie de suivre à la télévision française les multiples réactions provoquées à tous les niveaux. Je les comprends parfaitement. Mais, je prie de tout cœur, et j’invite les fidèles de Damas et de Syrie à prier pour que vos « responsables » politiques aient enfin l'intelligence et l'honnêteté de stopper pour de bon leurs aventures criminelles et guerrières en Syrie, pour vous en épargner les terribles retombées, à une plus vaste échelle, que ce qui s'est passé à « Charlie-Hebdo ».

Mes amis,

Certains d'entre vous savent qu'il m'est arrivé d'écrire de nombreuses lettres, tant personnelles qu'ouvertes, à nombre de vos responsables politiques et religieux (lettre à François Hollande, à Alain Juppé, etc.). Mais ce n’est que peine perdue. Pourtant, ces lettres étaient loin d'être feutrées. Je n'y manquais pas de les prévenir, depuis de longues années, qu'infailliblement, un jour ou l'autre, la violence qu'ils ont déchaînée dans le monde arabe, et depuis près de quatre ans en Syrie –en y envoyant des centaines de milliers de combattants soi-disant « Djihadistes », de 83 pays, dont des pays européens– leur retombera, d'une façon ou d'une autre, sur la tête. Je ne crains que « Charlie-Hebdo » n'en soit que le prélude. N'oubliez pas votre fameux dicton : « Qui sème le vent, récolte la tempête ! » Puisse cette tempête n'être pas une tornade…

Mes amis,

Je sais que la plupart d'entre vous n'y sont pour rien, et que vous trimez comme quatre, comme vous dites, pour vous en sortir. De plus, noyés comme vous l’êtes par les médias dominants faux et mensongers, vous finissez toujours par confier à vos dirigeants, sans le savoir, le soin de conduire la France, tôt ou tard, au fond du gouffre.

Laissez-moi donc le soin aussi de vous faire savoir très brièvement que, selon les Nations Unies, la moitié de la population syrienne, qui est de l'ordre de 24 000 000 d'habitants, est sur les routes, soit à l'intérieur du pays, soit ailleurs sur terre, voire sur mer ! Or aujourd'hui, il fait à Damas -2 degrés, à Maaloula-, 8 degrés.

Imaginez donc un moment les 33 000 000 de personnes qui représentent la moitié de la population française, sur les routes de France et du monde.

Quant aux tués en Syrie, ils sont de l'ordre, toujours selon les Nations Unies, de 300 000 morts.

Beau et valeureux bilan à incruster sur les blasons d'or de vos présidents, Sarkozy et Hollande !

Mes amis,

Cela vous évoque-t-il quelque chose ?

Cela vous invite-t-il à faire quelque chose ?

Cela vous incite-t-il à interpeller vos « irresponsables » évêques, devenus, hélas, depuis des décades, rien moins que des momies ?

Et Jésus-Christ dans tout cela, vous dit-il encore quelque chose ?

Amis de France,

Où que vous soyez et quels que vous soyez, je vous transmets sincèrement ma compassion et mon espoir.

Pr. Elias Zahlaoui, Eglise Notre-Dame de Damas Koussour, Damas, le 10/01/2015.

© www.partiantisioniste.com/actualites/2234
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
23
Jan
Qui sont les terroristes ? Imprimer
Vendredi, 23 Janvier 2015 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Qui sont les terroristes ?
Code lecteur :

Qui sont les terroristes ?

 

Le film « Gray State » dénonce le nouvel ordre mondial et l’état policier. Son producteur a été retrouvé mort avec sa famille… Voici comment il a décrit son film :

« Le monde est sous la tourmente de la guerre, les catastrophes géologiques et l’effondrement économique, tandis que les Américains continuent de sombrer dans l’illusion de la sécurité et de l’immunité. Alors que les droits et les libertés sont vendus en échange de la sécurité, le gouvernement fédéral, investi de pouvoir, commence à ôter systématiquement la liberté afin de parvenir à un nouvel ordre mondial. Les Américains, confinés dans les districts militarisés en quarantaine, deviennent une population sous contrôle tyrannique. »

« Si nous acceptons l'injustice contre l'islam, cette injustice sera chez nous, demain ! » - Yahia Gouasmi.

© www.partiantisioniste.com/actualites/2230
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
22
Jan
Lettre de Seyyed Ali Khamenei aux jeunes d’Europe et d’Amérique du Nord ! Imprimer
Jeudi, 22 Janvier 2015 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Seyyed Ali Khamenei, Guide suprême iranienSeyyed Ali Khamenei, Guide suprême iranienLettre de Seyyed Ali Khamenei aux jeunes d’Europe et d’Amérique du Nord !

Grâce au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux,

Les événements récents survenus en France ainsi que d’autres faits similaires dans certains pays occidentaux m’ont convaincu de vous écrire ce message. J’ai choisi de m’adresser à vous directement non pas par une volonté délibérée d’ignorer vos parents, mais parce que le futur de vos pays est entre vos mains, et que la quête et la recherche de la vérité anime davantage vos cœurs. De même, je ne cherche pas ici à m’adresser aux responsables politiques car je pense qu’ils ont, de façon consciente, séparés les chemins de la politique de ceux de l’honnêteté et de la franchise.

Le sujet que je souhaite aborder ici avec vous est l’islam, et plus spécifiquement le visage qui vous en est présenté. Depuis deux décennies, c’est-à-dire peu après l’effondrement de l’Union soviétique, tout a été fait pour présenter cette religion comme un ennemi qu’il faudrait craindre. L’attisement des sentiments de peur et de haine et leur utilisation dans des buts peu louables ont malheureusement un long passif dans l’histoire politique de l’Occident. Il n’est pas question ici d’évoquer les phobies diverses qui ont pu être véhiculées au sein des nations occidentales. En parcourant rapidement les études historiques actuelles, vous pouvez vous-mêmes vous rendre compte que les recherches historiographiques récentes effectuent une critique conséquente du rôle des Etats occidentaux dans la falsification de l’image des autres nations et cultures.

L’histoire de l’Europe et des Etats-Unis est marquée par la honte de la période de l’esclavage puis celle de la colonisation, ainsi que par tout un ensemble d’oppressions et d’injustices commises vis-à-vis des personnes de couleur ou de croyances différentes. Vos chercheurs et vos historiens ont consacré de nombreuses études critiques aux effusions de sang commises au nom de la religion lors des dissensions entre catholiques et protestants, ou encore au nom de la nation ou de l’ethnie durant les Première et Seconde Guerres mondiales.

Le fait de reconnaître de tels faits mérite en soi d’être loué. Je ne souhaite cependant pas ici dresser un inventaire de cette longue liste d’événements regrettables, mais plutôt vous inviter à poser à vos intellectuels la question suivante : pourquoi, en Occident, la conscience collective se réveille toujours avec plusieurs décennies, si ce n’est plusieurs siècles de retard ? Pourquoi l’examen de cette conscience collective doit-il être exclusivement tourné vers des réalités appartenant à un passé lointain, et passer sous silence les questions actuelles ? Pourquoi cherche-t-on à empêcher la formation d’une réflexion générale au sujet d’une question aussi importante que celle de la façon d’aborder et de traiter la culture et la pensée musulmanes ?

Vous savez bien que l’humiliation et le fait de susciter des sentiments de haine et de peur vis-à-vis de « l’autre » constituent le terreau commun à l’ensemble des entreprises de domination fondées sur l’oppression. Je souhaite maintenant que vous vous demandiez pourquoi cette fois-ci, la vieille politique de fomentation de la peur et de la haine a pris l’islam et les musulmans comme objectif, et ce avec une intensité sans précédent. Pourquoi, dans le monde actuel, le système du pouvoir souhaite-t-il reléguer la pensée islamique à la marge et la confiner à un rôle passif ? L’islam comprendrait-il des pensées et des valeurs qui viendraient contrarier les ambitions des grandes puissances ? Quels intérêts dessert la diffusion de représentations erronées au sujet de l’islam ? Mon premier souhait est donc que vous vous interrogiez au sujet des éléments motivant une telle diabolisation massive de l’islam.

Mon second souhait est qu’en réaction aux nombreux a priori et aux jugements négatifs, vous essayiez de mieux connaître cette religion, et ce de façon directe et sans intermédiaire. Une logique saine implique au moins que vous sachiez ce qu’est exactement cette réalité que l’on cherche à vous faire fuir et que l’on vous présente sous un jour menaçant. Je ne vous invite pas forcément à accepter la façon dont j’envisage l’islam ou telle conception particulière à son sujet, mais je vous incite à refuser que cette réalité dynamique et influente du monde actuel vous soit présentée au travers du filtre de desseins politiques peu louables. Ne permettez pas que les terroristes souvent issus de ces mêmes pouvoirs, qui prétendent les dénoncer, vous soient présentés comme étant les représentants de l’islam. Essayez de connaître l’islam à travers ses sources authentiques et de première main, à travers le Coran et la vie de son Prophète.

La question mérite d’être posée : avez-vous déjà consulté directement le livre sacré des musulmans ? Avez-vous étudié les enseignements humains et moraux dispensés par le Prophète de l’islam ? Avez-vous déjà pris connaissance du message de l’islam à travers une source autre que celle des médias ? Vous êtes-vous déjà demandé sur quelle base et selon quelles valeurs ce même islam que l’on diabolise, a pu être à la source de l’une des plus grandes civilisations du monde, et constituer le berceau des plus grands penseurs, et ce pendant de nombreux siècles ?

Je vous demande de ne pas permettre que les portraits dénigrants que l’on peut faire de cette grande religion dressent des barrières psychologiques entre cette réalité et vous, vous privant ainsi toute possibilité de jugement impartial. Dans un monde où les moyens de communication ont brisé les barrières géographiques, ne permettez pas que l’on enserre votre esprit dans des limites construites de toutes pièces. Bien que personne ne puisse à lui seul combler le fossé créé entre ces a priori et la réalité, chacun d’entre vous peut, en s’efforçant personnellement de distinguer le vrai du faux, contribuer à créer des ponts fondés sur une pensée juste et libre ; ce sont ces ponts qui contribuent à réduire de tels fossés. Malgré les difficultés inhérentes à un tel défi, cet effort de pensée peut contribuer à faire naître de nouvelles interrogations dans vos esprits ayant soifs de vérité. Et vos efforts en vue d’obtenir une réponse à ces questions constituent en soi une occasion pour découvrir de nouvelles vérités.

Par conséquent, ne laissez pas passer cette occasion de parvenir à une compréhension plus juste et exempte de préjugés de l’islam. Ainsi, peut-être, grâce à votre sens de la responsabilité vis-à-vis de ce qui est vrai et juste, les futures générations pourront se pencher sur cette période d’interactions de l’Occident avec l’islam avec une conscience plus apaisée qu’auparavant.

Seyyed Ali Khamenei
                                                                                                                                                            Le 21 janvier 2015

© www.partiantisioniste.com/actualites/2229
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
22
Jan
Palestine : « Où sont les millions d’Arabes ? Où est l’honneur arabe ? » [Vidéo] Imprimer
Jeudi, 22 Janvier 2015 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Rediffusion de l'article du 05 mars 2013

Julia Boutros, chanteuse engagée et antisioniste, mérite plus de respect que la plupart des dirigeants arabes qui se sont prosternés devant l’USraël et l’Occident sionistes, et qui restent indifférents devant la souffrance quotidienne des Palestiniens sous occupation sioniste…

Palestine : « Où sont les millions d’Arabes ? Où est l’honneur arabe ? » [Vidéo]
Code lecteur :

Palestine : « Où sont les millions d’Arabes ? Où est l’honneur arabe ? » (Julia Boutros)

© www.partiantisioniste.com/actualites/1411
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
19
Jan
Alliance Islam / Judaïsme [Vidéo] Imprimer
Lundi, 19 Janvier 2015 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Alliance Islam / Judaïsme [Vidéo]
Code lecteur :

Alliance Islam / Judaïsme

Cheikh Jamel Tahiri du Centre Zahra France a rencontré M. Shmiel Mordche Borreman et Mme Hadassah Borreman, juifs antisionistes et membres de l’Association « Yechouroun Judaïsme contre sionisme », à Bruxelles.

Avec les Juifs antisionistes, M. Borreman dénonce le lobby sioniste solidement implanté aux Etats-Unis, en France et dans d’autres pays européens.

Les Juifs qui dénoncent le sionisme, dit-il, le font à titre individuel et sont traités par les lobbies sionistes comme des ennemis publics N°1. Ces Juifs antisionistes dénoncent l’entité sioniste qui se prétend, à tort, Etat juif et parle au nom des Juifs. Il appartient aux rabbins de parler mais la plupart ne dit rien parce qu’elle est sioniste.

M. Borreman remercie le Centre Zahra France pour l’amitié qu’il lui témoigne et pour la possibilité qu’il lui offre de s’exprimer et de mener un combat commun contre les forces obscures.

Cheikh Jamel Tahiri rappelle l’alliance de l’Islam et du Judaïsme qui avait été initiée en 2008, et qui est aujourd’hui, renouvelée. Une nouvelle approche est née de cette alliance active.

Les croyants adorent le même Dieu, ce Dieu qui n’aime pas l’injustice et contre laquelle se battent les membres de cette alliance. Derrière le sionisme, c’est la main de satan qui s’agite…

« Nous espérons que Dieu bénisse notre travail et nous montre les résultats, pour Sa gloire ! » Mme Borreman.

© www.partiantisioniste.com/actualites/2223
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»