• Bahreïn : Une exécution de plus, la rue riposte

    Dans le cadre de la honteuse et sombre liste des exécutions sommaires commises par les régimes barbares, terroristes sou ...

  • ÉMEUTES EN ALGÉRIE : NOUVELLE TENTATIVE SIONISTE DE DÉSTABILISATION.

    Cela fait déjà un moment que nous annonçons que l’Algérie est la cible des plans wahhabo-sionistes, et plusieurs d ...

  • Nouveau déploiement militaire américain en Europe

    Pour contrer le soi-disant danger  que pourrait représenter « la menace russe » pour l’Europe, les États-Unis ont, encor ...

  • PAS l’Info décrypte l’actualité ! Saison 7 Émission N°18

    NATIONAL : Hollande veut-il faire de Paris la capitale Européenne de la Finance ? Un document confidentiel révèle que le ...

  • Daesh la sécurité d’Israël !

    Dans la nuit de jeudi à vendredi (13 janvier 2017 ) l’entité sioniste a lancé ses avions de guerre F-35, ( dernièr ...

  • 2017 vers une 3ème guerre mondiale !

    Un récent sondage réalisé dans plusieurs pays occidentaux dévoile les craintes des personnes interrogées car selon elles ...

  • NO COMMENT !

    ...

  • Des députés français à Alep

    Thierry Mariani, Jean Lassalle et Nicolas Dhuicq, des députés de l’Assemblée nationale française se sont rendus en ...

Bahreïn : Une exécution de plus, la rue riposte

bahreinDans le cadre de la honteuse et sombre liste des exécutions sommaires commises par les régimes barbares, terroristes soumis au Sionisme international et à l’entité criminelle d’Israël de certains pays du Golfe, les autorités bahreïnies ont exécuté par balles, ce dimanche 15/01/2017, trois jeunes bahreïnis : Ali Sankiss, Abbas el-Samea et Sami Mchemeih, âgés respectivement de 21, 27 et 42 ans.

 

Essayant de justifier l’injustifiable, l’agence de presse officielle Bena a rapporté les propos de Ahmad Hammadi, le président du parquet pénal général qui a déclaré :

« Ce dimanche matin, trois condamnés à mort dans le cadre de l’attentat contre les forces de la police ont été exécutés. Ils ont été tués par balles »

 

Il est à savoir que depuis sa prison, Abbas el-Samea avait publié une vidéo, le jour de l’annonce du verdict, confirmant qu’il était innocent, de toutes les accusations fabriquées contre lui tout comme ses deux camarades.

La direction de l’école où Abbas travaillait comme instituteur avait expliqué dans un communiqué qu’il se trouvait en classe, le jour de l’incident dont il était accusé, mais la cour judiciaire n’a pas jugé utile de prendre en considération ce témoignage capital.

 

Cette nouvelle condamnation a provoqué l’ire de la population, des manifestations ont envahi les rues de plusieurs régions du pays, comme Sanabess, Darraz, Jad-Hafs, Setra, Barbar, Sar, Diyyeh, el-Qadam, Aali, Abou-Qowa, Maamir, et Sadad. Les protestataires ont bouclé un grand nombre de rues.

 

A la suite de l’annonce de l’exécution des trois jeunes hommes, des appels aux manifestations, à la grève et à la fermeture de magasins ont été lancés. Et comme de coutume, les forces de l’ordre, sensées calmer et protéger les citoyens, ont eu recours aux balles réelles pour réprimer les manifestants !

Les indignations des partis et des ONG de par le monde ne sont pas fait attendre pour condamner cet odieux crimes commis par autorités bahreïnies.

Dans un communiqué, le Hezbollah a indiqué que

« ce crime dont la responsabilité incombe au régime bahreïni, aux régimes arabes et aux pays occidentaux qui lui fournissent le soutien et la protection, fait partie du crime majeur perpétré par ce régime envers le peuple bahreïni. Ce régime qui confisque les droits légaux et civils du peuple et qui impose une forme du terrorisme et de répression arrivant au meurtre organisé dans les prisons, à la torture et ensuite à la peine de mort ».

 

Et, d’ajouter : « Il est désormais clair que cette exécution sapera toute opportunité vers une solution politique de la crise à Bahreïn et dans la région. Une telle mesure entraînera le pays vers un avenir inconnu et menacera la stabilité de Bahreïn et de la région entière. »

 

« C’est un jour noir dans l’histoire de Bahreïn », a affirmé Sayed Ahmed Alwadaei, responsable du Bahrain Institute for Rights and Democracy.

Maya Foa, directrice de Reprieve, une ONG de défense des droits de l’Homme a dit : « C’est un pur scandale et une violation honteuse du droit international » dénonçant la mise à mort des trois Bahreïnis après des verdicts fondés sur des aveux obtenus « sous la torture ».

L’organisation Americans for Democracy and Human Rights in Bahrain, le Bahrain Center for Human Rights,  le Bahrain Institute for Rights and Democracy et l’European Centre for Democracy and Human Rights ont déclaré : « Nous condamnons la violation par Bahreïn des droits des individus à la vie et leurs droits à ne pas être torturés »

Brian Dooley, responsable de l’ONG Human Rights Defenders basée à Washington, avait demandé samedi au gouvernement américain de « mettre en garde son allié du Golfe contre un niveau de répression effrayant et irresponsable susceptible de provoquer la colère et davantage de violence dans une région déjà volatile ».

Pour leur part, les oulémas de Bahreïn ont appelé à une mobilisation populaire générale et à recourir à tous les moyens légitimes pour  adopter une riposte à la hauteur du crime. Ils ont annoncé trois jours de deuil et l’installation des tentes de deuil partout.

« Ces martyrs ne sont pas morts et leur sang ne sera pas oublié. Le sang effusé injustement coule dans les veines des personnes libres qui seront désormais plus décidées à éradiquer les racines de l’arrogance et à poursuivre les meurtriers », ont-ils souligné dans un communiqué.

Et de poursuivre: « Cette patrie qui a consenti des dizaines de martyrs ne renoncera pas à sa marche vers la gloire et la dignité, même si elle continuera à présenter des martyrs supplémentaires ».

Assurant que les aveux des trois jeunes hommes ont été extorqués sous la torture, le communiqué des oulémas a ajouté: « Le régime dictatorial a enclenché son étape finale. Le peuple doit faire preuve d’une belle patience, redoubler d’efforts, et s’apprêter à accueillir la victoire après cette dure période ».

 

 

Tout d’abord, le Parti Anti Sioniste présente toutes ses condoléances aux familles touchées par ces deuils douloureux tout en les félicitant de l’honneur de compter parmi eux des martyres contre le despotisme et l’arrogance.

 

Ensuite, il condamne avec la plus grande fermeté cet innommable acte barbare digne de l’époque la plus reculée et la plus sombre de l’histoire de toute l’humanité !

 

Enfin, par leur mutisme face à de tels crimes, les pays arabes, musulmans et les autres du mondes deviennent complices car, ils encouragent implicitement des régimes despotes, tels certains des pays du Golfe à commettre plus d’atrocités de ce genre.

 

Néanmoins, nous avons la conviction que ce valeureux et vaillant peuple, bahrini poursuivra, inlassablement sa courageuse lutte jusqu’à la réalisation de toutes ses revendications légitimes qu’il réclame depuis des années .

 

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

 

© http://www.partiantisioniste.com/?p=15453
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste

ÉMEUTES EN ALGÉRIE : NOUVELLE TENTATIVE SIONISTE DE DÉSTABILISATION.

algerieCela fait déjà un moment que nous annonçons que l’Algérie est la cible des plans wahhabo-sionistes, et plusieurs de nos articles ont alerté au sujet de cet acharnement à vouloir soumettre ce pays à l’arrogance mondiale.

(cf. http://www.partiantisioniste.com/multimedia/videos/lobsession-algerienne-disrael-2.html)

Rappelons-nous des provocations du va-t’en guerre Bernard Henry-Levy qui, il y a quelques mois à peine, appelait à un  » Printemps algérien  » après qu’il ait été l’un des artisans des pseudo-révolutions libyenne et ukrainienne, dont nous voyons, aujourd’hui les désastreuses conséquences sur les populations de ces pays, plongés depuis dans le chaos.

Une fois de plus, l’Algérie est en proie à une tentative de déstabilisation fomentée par le sionisme.

En effet, il y a quelques jours a eu lieu, à Béjaïa (commune kabyle dans le Nord du pays) un violent soulèvement populaire en protestation contre la hausse des taxes prévues par le gouvernement. Cette mesure économique impopulaire est due à la crise économique que traverse le pays suite à la baisse des prix du pétrole impulsée par la politique énergétique saoudienne, sous contrôle américano-sioniste.

Les manifestants ont entamé un mouvement de grève qui s’est rapidement transformé en une émeute où ils ont affronté, physiquement les membres des forces de l’ordre.

 

Signalons que, dans leur grande majorité, les Algériens ne sont pas devenus des « moutons » du web, suivant et croyant aveuglement tout ce qui est balancé sur la toile !

En effet, force est de constater que les incidents de la capitale des Hammadites ne sont pas sans lien avec la folle rumeur de grève générale et de fin du monde annoncée et relayée par les réseaux sociaux, sans pour autant que quelqu’un ait pris le courage d’endosser la responsabilité des conséquences de telles rumeurs.

 

Le 7 janvier dernier, lors d’une conférence de presse, le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune a dénoncé le rôle de divers sites d’informations extérieurs, notamment certains basés en France :

 

« Ils ont créé l’angoisse dans la rue, ont fait croire aux gens, comme l’a dit cette journaliste algérienne, Khadjidja Benguanna, sur la chaîne télévisée qatarie « Al Jazeera », toute contente, qu’avec la chute du prix du pétrole, on pouvait dire bye-bye à la paix sociale en Algérie ».

 

Le ministre poursuit en accusant des sites basés à l’étranger d’avoir incité les manifestants à investir les rues algériennes.

 

« Pour ce qui s’est passé sur Facebook et la sortie de certains jeunes à Béjaïa, il y a un site pro-israélien et sous-traitant d’Israël au Maroc, deux sites en France, un site en Israël et un autre en Allemagne […] On travaille la masse en disant qu’il n’y a plus d’argent. Que les projets sont à l’arrêt, qu’on ne va plus lancer de logements ».

 

Il a ensuite assuré la population en affirmant que les autorités continueront leurs projets de construction d’un plus grand nombre de logements.

 

Le Parti Anti Sioniste exhorte le valeureux peuple algérien et ses dirigeants à faire preuve de la plus grande vigilance face aux sournoises et hypocrites tentatives de déstabilisation de la part de l’USraël, de l’Occident impérialiste et de certains pays du Golfe.

Algériens, surtout ne répondez pas à la provocation, n’écoutez pas et ne donnez pas suite aux rumeurs destructrices, sinon vous ne ferez que réaliser les sombres plans de l’entité sioniste criminelle israélienne.

L’exemple de la Syrie, pays à l’histoire millénaire demeure l’exemple le plus frappant quant à l’illustration des perfides desseins de l’Occident impérialiste qui n’œuvre que pour exercer sa mainmise sur le monde.

Mais heureusement, voilà qu’aujourd’hui, Alep retourne aux bras de sa mère patrie après tant de sacrifices, tant de douleurs, et tant de destructions…l’espoir est toujours là, présent.

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=15450
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste

Nouveau déploiement militaire américain en Europe

425721892_10902487835182864713Pour contrer le soi-disant danger  que pourrait représenter « la menace russe » pour l’Europe, les États-Unis ont, encore une fois, livré du matériel militaire à l’Allemagne dans le but de renforcer leur « solide » engagement envers leurs alliés et pour qu’ils puissent s’assurer que l’Union Européenne reste « libre, prospère et dans la paix. »

A cet effet, dernièrement, 2 800 unités de matériel militaire, dont des chars Abrams, des véhicules d’artillerie Paladin et des véhicules de combat Bradley, ainsi que 4 000 militaires américains ont été transportés jusqu’au port allemand de Bremerhaven, dans la cadre de l’opération Atlantic Resolve, qui a pour but d’affronter « l’agression russe » devenue plus que probable.

Justifiant ce nouveau déploiement militaire américain en Europe, monsieur Timothy M. Ray, le lieutenant-général des forces aériennes a déclaré : « C’est une partie de nos efforts pour contenir l’agression russe, assurer l’intégrité de nos alliés et conserver une Europe entière, libre, prospère et dans la paix. »

La Pologne est le premier pays qui recevra, sur son territoire, ces nouvelles forces qui procéderont à des exercices militaires prévus pour la fin du mois. Viendra ensuite le tour de plusieurs autres pays européens dont la Bulgarie, la Roumanie, l’Allemagne et les pays baltes dans lesquels ces forces se déploieront également.

Comme l’oncle Sam voit toujours démesurément grand et demeure toujours insatiable, l’armée américaine prévoit le déploiement de 50 hélicoptères Black Hawk et 10 hélicoptères CH-47 Chinook, 24 hélicoptères Apache et 2 200 militaires.

N’oublions pas de mentionner que l’Allemagne, le Canada et la Grande-Bretagne participent, eux aussi, à accroître et à consolider les forces de l’OTAN dans l’Est de l’Europe, en y déployant chacun mille soldats dans ces pays respectifs : l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie.

 

Rappelons qu’en 2014, suite au référendum en Crimée qui avait abouti au rattachement de cette dernière à la Russie, l’OTAN avait riposté en mettant en place l’opération « Atlantic Resolve » qui lui avait permis de coordonner des manœuvres militaires dans l’Est de l’Europe, à savoir en Estonie, en Lettonie, en Lituanie, en Pologne, en Roumanie, en Bulgarie et en Hongrie.

 

Mécontente, la Russie a condamné, à maintes reprises les activités de l’OTAN près de ses frontières, les qualifiant d’« hostiles » et jugeant qu’elles « menaçaient sa sécurité nationale. »

En représailles, Moscou a déployé des armements sur ses frontières occidentales, et notamment dans l’enclave de Kaliningrad. Ses manœuvres militaires à grande échelle ont eu lieu sur son territoire.

En réponse aux inquiétudes exprimées dans la presse occidentale au sujet du déploiement des missiles Iskander-M dans l’enclave russe de Kaliningrad, frontalière de la Pologne et de la Lituanie, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a fait savoir que l’opération se déroulait dans le cadre d’exercices militaires.

 

« Tout d’abord, les auteurs de la panique doivent savoir que les missiles Iskander-M font partie du système mobile. D’après le plan des exercices militaires, des contingents des Forces de missile russes couvrent de grandes distances dans différentes parties de la Russie, tout au long de l’année par différentes voies : aérienne, maritime et terrestre, afin de perfectionner le niveau de l’armée. »

 

Le porte-parole a ensuite ajouté que la région de Kaliningrad n’était « pas une exception » et que des contingents des Forces de missile russes y avaient été envoyés, à plusieurs reprises, et continueraient d’y être envoyés, dans le cadre d’un plan d’entraînement des forces armées.

 

De plus, dans le cadre de la préparation de leurs manœuvres, les militaires russes ont volontairement mis un missile Iskander-M de côté, de sorte qu’un satellite espion américain puisse l’apercevoir.

« Nous n’avons pas eu à attendre longtemps nos partenaires américains qui, dans leur élan, se sont trahis eux-mêmes et nous ont tout confirmé », a expliqué Igor Konachenkov, soulignant que les militaires avaient ainsi pu préciser les capacités du satellite.

« Les missiles Iskander-M ne constituent aucune menace, ils ont été créés pour assurer la sécurité de notre pays », a conclu le porte-parole du ministère russe de la Défense.

 

Le Parti Anti Sioniste ne cesse de mettre en garde les États européens contre leur inconditionnel et irresponsable alignement sur l’administration américaine, qui n’œuvre que pour servir ses intérêts et ceux de l’entité criminelle d’Israël.

De plus, cette soumission envenime les relations entre les pays du vieux continent et la Russie, ne laissant aucune porte ouverte, ni à la diplomatie, ni à l’entente cordiale entre les États et les peuples.

 

Ces manœuvres militaires américaines ne serviront aucun pays de l’Union Européenne, elles ne présagent rien de bon quant à l’avenir, sinon des génocides dont l’ampleur reste difficile à envisager au vu de la nature et de la force de destruction des armes qui seront utilisées.

Les conséquences seront désastreuses à tous les niveaux : social, économique, humain, environnemental… Néanmoins, elles représentent une aubaine pour les complexes militaro-industriels, assoiffés de pouvoir, d’argent et de sang d’innocents.

 

La prise de conscience des peuples européens reste primordiale afin qu’ils contraignent leurs dirigeants à prendre leurs responsabilités, dont la première et non la moindre, est la protection de leurs citoyens !

 

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

© http://www.partiantisioniste.com/?p=15436
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste

PAS l’Info décrypte l’actualité ! Saison 7 Émission N°18

NATIONAL : Hollande veut-il faire de Paris la capitale Européenne de la Finance ? Un document confidentiel révèle que le CCIF est financé par un marchand d’armes. Des militaires français réquisitionnés pour donner un concert.
INTERNATIONAL : 2016 : une année parmi les plus meurtrières pour les jeunes Palestiniens. Normalisation des relations entre le régime bahreïnie et le régime israélien.
BREVES : L’équipe Macron au complet ? Thierry Mariani constate que les habitants d’Alep n’ont « pas été exterminés » L’armée syrienne trouve des produits chimiques d’origine saoudienne à Alep. Londres : le complot démasqué d’un représentant sioniste ! Assassinat de Kim Jong-Un prévu en 2018 ? Les Etats-Unis ont largué l’équivalent de trois bombes par heure dans le monde en 2016.

Facebook/PASLINFO

paslinfo.blogspot.fr

© http://www.partiantisioniste.com/?p=15429
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste

Daesh la sécurité d’Israël !

Dans la nuit de jeudi à vendredi (13 janvier 2017 ) l’entité sioniste a lancé ses avions de guerre F-35, ( dernière génération de bombardiers américains récemment livrés à Israël ) sur l’aéroport militaire de Damas .

Face à la perte de vitesse de Daech and co, Israël frappe une nouvelle fois en vue d affaiblir le pouvoir en place et de redonner un nouveau souffle au terrorisme de Daesh.

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=15416
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste

Rechercher

S’inscrire à la newsletter

une marche vers Jérusalem (Al Qods)

Suivez Parti Anti Sioniste

telegram
Suivez Parti Anti Sioniste sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du jour. Pour recevoir les derniers articles, vidéos et No comment de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien : https://telegram.me/partiantisioniste et appuyer sur « Join »

Sondage

facebook du Parti anti sioniste

Adhesion au Parti anti Sioniste

Adhérer  au  PAS

Réseaux sociaux

no comment !