ACCUEIL
  • Le face à face : Yahia Gouasmi - Charlie Hebdo

    Jeudi, 21 Mai 2015
  • Certains dirigeants arabes bradent la Palestine !

    Jeudi, 21 Mai 2015
  • Pourquoi Charlie Hebdo ne dessinera plus le Prophète ?

    Mercredi, 20 Mai 2015
  • Iran : Nouvelle tentative d’acheminer l’aide humanitaire vers le Yémen. [Vidéo]

    Mardi, 19 Mai 2015
  • Yémen : l’Arabie saoudite propose une trêve humanitaire qu’elle viole !

    Lundi, 18 Mai 2015
  • « PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [17/05/15]

    Dimanche, 17 Mai 2015
  • Syrie/Liban : face au déferlement de DAESH, la Résistance !

    Jeudi, 14 Mai 2015
  • Arabie saoudite : exécution infondée de son éminence cheikh Nimr al-Nimr !

    Mercredi, 13 Mai 2015
  • Discours de Vladimir Poutine du 09/05/2015.

    Mardi, 12 Mai 2015
  • Affaire Charlie Hebdo : « management de la terreur ! » [Christoph Hörstel]

    Mardi, 12 Mai 2015
21
MAI
Le face à face : Yahia Gouasmi - Charlie Hebdo Imprimer
Jeudi, 21 Mai 2015 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !


© www.partiantisioniste.com/communications/2412
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
21
MAI
Certains dirigeants arabes bradent la Palestine ! Imprimer
Jeudi, 21 Mai 2015 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Anwar Ochki, ex-général saoudien : « Nous voulons une coexistence entre les pays arabes et Israël. »Anwar Ochki, ex-général saoudien : « Nous voulons une coexistence entre les pays arabes et Israël. »« Nous voulons une coexistence entre Etats arabes et Israël ! » [Un ex-général saoudien]

De nombreux pays arabes semblent aller vers la normalisation de leurs relations avec l’entité sioniste, sans se soucier de la situation des Palestiniens.

Les rencontres entre des responsables arabes et les responsables israéliens se font de plus en plus fréquentes. Bien qu’organisées discrètement et à l’insu des peuples arabes, elles sont relayées par les médias sionistes…

L’une de ces rencontres, rapportée par la radio israélienne, s’est tenue en Jordanie, deuxième pays arabe signataire d’un accord de paix avec l’ennemi sioniste : « Nous avons été informés que des représentants de pays arabes, n’ayant pourtant pas de relations diplomatiques avec l’entité sioniste d’Israël, ont rencontré récemment des représentants israéliens en présence de diplomates américains et européens, lors d’une réunion qui s’est tenue en Jordanie », s’est contenté de rapporter la radio, sans préciser qui sont ces pays, ni la date de cette rencontre, ni le niveau hiérarchique des représentants. Les gouvernements israélien, jordanien, américain et européen n’ont fait aucun commentaire…

Selon la radio israélienne, des représentants arabes ont affirmé que les pays de la région devaient se préparer à une nouvelle conjoncture sécuritaire avec le repli de l’hégémonie américaine. Par ailleurs, « certains représentants arabes souhaitent favoriser la collaboration sécuritaire des pays arabes "sunnites" avec  Israël, mais ils font remarquer que le gel des relations politiques palestiniennes avec Israël ne le permet pas », poursuit cette radio.

Les affinités entre l’entité sioniste et les Saoud ont toujours été soigneusement camouflées —le roi Abdel Aziz, fondateur du royaume, aurait selon des études historiques bien sérieuses, donné son consentement à la création de l’entité sioniste d’Israël, en échange de l’obtention de son trône—, de peur des réactions de l’opinion publique arabe qui menaceraient le pouvoir des Saoud, aucun responsable saoudien n’a donc osé un tel affront. Il semble que ce ne soit plus le cas aujourd’hui…  

En effet, l’interview accordée par une personnalité saoudienne influente au journal israélien Yediot Aharonot est un autre signe de la normalisation des relations israélo-arabes. « Il [ce Saoudien, ndlr] n’a pas peur d’accorder des interviews à un journal israélien ! », écrit le journal. La personne en question n’est autre que Anwar Ochki, ex-général de l’armée saoudienne ayant occupé des postes sensibles dans l’appareil gouvernemental saoudien, dont celui de conseiller de l’ambassadeur d’Arabie saoudite à Washington ; il dirige actuellement un centre de recherche stratégique influent à Djeddah et est connu pour son animosité virulente à l’égard de l’Iran. Pour justifier sa décision d’accorder une interview au journal israélien, il a argué que « le sujet était important et qu’il fallait envoyer un message au chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu et au public israélien, pour leur préciser qu’il y avait un plan de paix qui attendait leur consentement. »

Ce plan, approuvé par les pays arabes lors du sommet de Beyrouth en 2002, stipule « l’évacuation des colonies, l’implantation des Palestiniens avec des échanges territoriaux éventuels en fonction des besoins sécuritaires et une entente bilatérale ; les Palestiniens qui décideront de ne pas rentrer obtiendront des dédommagements financiers ! » Il s’agit, en réalité, de renoncer aux territoires palestiniens de 1948, à certains de 1967 et à inciter indirectement au renoncement au droit de retour.

L’ex-général saoudien ajoute, sur un ton persuasif : « si Israël accepte ce plan de paix et s’engage à l’appliquer, ce sont 22 pays arabes et 20 pays musulmans en plus, qui s’engageront à instaurer des liens avec lui ! Nous voulons une coexistence entre les pays arabes et Israël », dit-il avant d’ajouter pour convaincre les Israéliens sceptiques : « l’Arabie saoudite respecte toujours ses engagements. »

Au cours de cette interview, il sera également question des modalités à suivre pour que le plan soit accepté. Celles-ci montrent que les Saoudiens sont prêts à tout pour conclure un accord de paix avec Israël : accorder des interviews à des journaux israéliens, inviter des personnalités israéliennes au Qatar, aux Emirats arabes unis ou à Bahreïn. Tous les moyens sont bons pour parvenir à une normalisation des relations de ces pays arabes avec Israël, avant même la conclusion d'un accord…

Comment se fait-il que ces pays déroulent le tapis rouge devant l’entité sioniste tandis qu’ils bombardent le peuple yéménite, ouvrent le feu sur leur propre peuple —bahreïni ou saoudien— et ferment les yeux sur les atrocités commises par celle-ci sur le peuple palestinien ?

La position saoudienne vis-à-vis d’Israël ne surprend pas le Parti Anti Sioniste qui vous invite à voir ou à revoir la vidéo « La dynastie saoudienne et le sionisme, des alliés pour la vie », diffusée le 1er août 2012. Ce documentaire montre les origines de la famille des al-Saoud, ses prises de position et son animosité viscérale contre l’islam, contre le Prophète de l’islam (p), les membres de sa Famille (p) et contre tous les vestiges religieux chers aux cœurs des musulmans !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2411
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
20
MAI
Pourquoi Charlie Hebdo ne dessinera plus le Prophète ? Imprimer
Mercredi, 20 Mai 2015 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

17è Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance : Charlie Hebdo face à Yahia Gouasmi (28/05/15)17è Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance : Charlie Hebdo face à Yahia Gouasmi (28/05/15)Pourquoi Charlie Hebdo ne dessinera plus le Prophète ? 


Communiqué de presse

La 17ème Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris statuera, le 28 mai 2015 à 13h30, sur la citation directe diligentée par Monsieur Yahia GOUASMI à l'encontre de CHARLIE HEBDO relativement à la caricature du Prophète Mahomet parue sur la une de ce journal dans son édition du 14 janvier 2015, considérée comme injurieuse du fait qu'elle associe le Prophète Mahomet à l'acte de terrorisme surgi à l'encontre de ce magazine quelques jours avant.

Cette citation a été délivrée le 14 avril dernier. Quelques jours plus tard, le 29 avril, le caricaturiste Luz a déclaré qu'il n'allait plus dessiner le Prophète dans ce journal.

© www.partiantisioniste.com/actualites/2407
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
19
MAI
Iran : Nouvelle tentative d’acheminer l’aide humanitaire vers le Yémen. [Vidéo] Imprimer
Mardi, 19 Mai 2015 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Navire iranien humanitaire en partance pour le Yémen.Après trois tentatives aériennes pour acheminer plusieurs tonnes de médicaments et de nourriture vers la population assiégée du Yémen, l’Iran a décidé de faire parvenir son aide humanitaire par bateau.

Ce navire pacifique, l’IRAN SHAHED (rebaptisé NEJAT), a quitté lundi 11 mai la ville portuaire iranienne de BANDAR ABBAS  pour se diriger vers  le port yéménite de HUDAYDA. 

De nombreux médecins et journalistes font partie du voyage.

L’arrivée du cargo est prévue le 21 mai, mais déjà les bombardements saoudiens ont commencé contre le port pour l’empêcher d’accoster, tout comme avait été bombardé l'aéroport de SANAA pour empêcher l'atterrissage de l'avion humanitaire iranien.

Ce reportage de l’Agence Info Libre a été tourné quelques jours avant le départ du navire...

Mise à jour du 20/05/2015 :

Le navire d'aide humanitaire iranien IRAN SHAHID, rebaptisé NEJAT (signifiant "sauvetage"), se rendra finalement à Djibouti pour être inspecté, a annoncé le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, cité mercredi par l'agence Isna. "Les aides transportées par le navire Nejat sont envoyées avec la totale coordination des Nations unies.

Elles seront inspectées à Djibouti. Le navire va accoster à Djibouti et le protocole prévu par les Nations unies sera appliqué", a déclaré Hossein Amir-Abdolahian.

Le Pentagone a annoncé "surveiller" le bateau, provoquant la colère des autorités iraniennes qui ont mis en garde contre toute tentative d'inspecter le navire.

Iran : Nouvelle tentative d’acheminer l’aide humanitaire vers le Yémen. [Vidéo]
Code lecteur :

Le navire iranien NEJAT en partance pour le Yémen

© www.partiantisioniste.com/actualites/2410
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
18
MAI
Yémen : l’Arabie saoudite propose une trêve humanitaire qu’elle viole ! Imprimer
Lundi, 18 Mai 2015 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

J1 de la trêve : fumée s’échappant d’un bâtiment visé par une attaque saoudienne (Sanaa, 12/05/2015).J1 de la trêve : fumée s’échappant d’un bâtiment visé par une attaque saoudienne (Sanaa, 12/05/2015).Yémen : l’Arabie saoudite propose une trêve humanitaire qu’elle viole ensuite plusieurs fois !

Emmenée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe multiplie les stratèges pour imposer au peuple yéménite, le président en fuite Mansour Hadi, cet indéfectible allié de l'Arabie sioniste.

A la demande de l’Arabie saoudite, le mouvement populaire yéménite a donné son accord au cessez-le-feu de cinq jours, devait entrer en vigueur le 12 mai 2015. Il devait permettre d’acheminer une aide humanitaire à une population en détresse, mais il a été violé par l’Arabie saoudite, quelques minutes après son entrée en vigueur et par la suite, à plusieurs reprises.

L’Arabie sioniste agit telle une dictature envers son peuple et veut agir de la même façon envers le peuple yéménite. Elle recourt à une force militaire arabe régionale, qui exécute ses ordres dictés par le sionisme mondial moyennant des aides financières.

Le problème politique au Yémen ne peut être résolu militairement : l’agression aérienne a échoué et toute intervention terrestre au Yémen par l’Arabie saoudite lui sera fatale.

C’est pourquoi, le Parti Anti Sioniste appelle la communauté internationale à encourager la tenue prochaine de négociations réunissant les différentes composantes du Yémen. La monarchie wahhabite doit reconnaître qu’elle ne peut placer au pouvoir une personne rejetée par le peuple yéménite —l’ex-président Mansour Hadi—. Les conférences, auxquelles la pétromonarchie participe, ne mèneront à rien tant qu’elle n’invitera pas à la table des négociations le mouvement populaire houthi, qui représente une grande partie du peuple yéménite.

Les choix stratégiques de l’Arabie sioniste sont ceux d’un pays anti-islamique. C’est pourquoi, le Parti Anti Sioniste appelle le peuple saoudien à se désolidariser des choix politiques de ses dirigeants saoudiens et à exiger l’arrêt immédiat de leurs attaques au Yémen. Leurs dirigeants se sont associés au sionisme mondial pour détruire la Maison de l’islam ! Le peuple saoudien doit en être conscient et agir en conséquence.

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2409
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
17
MAI
« PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [17/05/15] Imprimer
Dimanche, 17 Mai 2015 [Section :  Journal TV]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

« PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [17/05/15]
Code lecteur :

PAS L'Info ! : Émission N° 34 - Saison 5 [17/05/15]

Au programme : Mohamed Merah : Un de ses amis serait un agent du renseignement français ! ; Récompensé par les rabbins européens, Manuel Valls ne veut que cela se sache ! ; Les Forces spéciales françaises combattraient au Yémen ! ;  Comme les USA, le Canada interdira le boycott contre Israël ! ; L’Alaska et Hawaï réclament leur indépendance ; L’Arabie saoudite veut présider le Conseil des droits de l’homme ! ; Vidéo de la semaine…

PAS L’Info !

© www.partiantisioniste.com/journal-tv/2408
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte