ACCUEIL
  • L’Europe achète du pétrole aux terroristes !

    Lundi, 15 Septembre 2014
  • « PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [14/09/14]

    Dimanche, 14 Septembre 2014
  • Les contradictions du Parti Socialiste ! [Vidéo]

    Samedi, 13 Septembre 2014
  • Nucléaire : Coopération secrète entre l’Europe et Israël !

    Vendredi, 12 Septembre 2014
  • Syrie : Frappes aériennes américaines imminentes !

    Jeudi, 11 Septembre 2014
  • Bonne rentrée antisioniste !

    Mercredi, 10 Septembre 2014
  • 1 500 tonnes d’or allemand ont disparu ! [Vidéo]

    Mercredi, 10 Septembre 2014
  • Les Takfiris de « l’Etat islamique » menacent le Liban !

    Mardi, 09 Septembre 2014
  • L’appel à l’Aliyah : Une propagande sioniste ! [Vidéo]

    Lundi, 08 Septembre 2014
  • « PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [07/09/14]

    Dimanche, 07 Septembre 2014
15
Sep
L’Europe achète du pétrole aux terroristes ! Imprimer
Lundi, 15 Septembre 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

L’Europe achète du pétrole aux terroristes de « l’Etat Islamique » !

Le pétrole : Un enjeu…Le pétrole : Un enjeu…Jana Hybas-Kova, ambassadrice de l’Union européenne en Irak a pris la parole devant le Comité des Affaires étrangères du Parlement européen et a déclaré que certains pays européens avaient acheté du pétrole à « l’Etat islamique » !

Cependant, en dépit des pressions exercées par certains membres du Parlement, elle a refusé de divulguer la liste des pays impliqués.

Responsables des pires atrocités commises sur les civils d’Irak et de Syrie depuis plus de trois ans, les Takfiris de « l’Etat islamique » gagnent plus de 3 millions de dollars par jour avec la vente du pétrole, avec les vols commis, les trafics humains et les rançons ! Le pétrole est écoulé à travers des réseaux établis en Turquie, en Jordanie et dans la région du Kurdistan irakien.

Des rapports avaient déjà accusé la Turquie d’acheter et de transporter le pétrole vendu par « l’Etat islamique » et par le Front al-Nosra. Selon les rapports, les services de renseignement occidentaux sont capables de suivre les livraisons de pétrole des terroristes de l’EI se déplaçant à travers l'Irak et la Turquie. Quant à l’organisation terroriste, elle contrôle, selon ces mêmes rapports, onze champs pétroliers dans le nord de l’Irak et dans la province syrienne de Raqqa (ville du centre du pays).

L’ambassadrice de l’Union européenne a mis en garde contre tout soutien de l'Occident aux groupes séparatistes kurdes, qui risque de déstabiliser tout le Moyen-Orient.

Certains pays européens n’ont eu aucun scrupule à négocier avec les terroristes de « l’Etat islamique ». Quels intérêts recherchent-ils en échange de leur participation à la traque de ces terroristes ? Leur objectif n’est certainement pas de sauver les civils des griffes des Takfiris de l’organisation terroriste…

LSE

© www.partiantisioniste.com/actualites/2043
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
14
Sep
« PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [14/09/14] Imprimer
Dimanche, 14 Septembre 2014 [Section :  Journal TV]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

« PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [14/09/14]
Code lecteur :

PAS L'Info ! : Émission N° 02 - Saison 5 [14/09/14]

Au programme : Retrait des ABCD de l’Egalité, réactions ! ; Il « oublie » de payer ses impôts : Un an de prison ferme ; Dérapages lors d'un rassemblement anti-migrants à Calais ; Frappes aériennes américaines imminentes en Syrie ! ; Poutine ordonne à l'armée russe de se tenir prête à l'Est ; Le monde cherche les moyens de renoncer au dollar ; Nouvelle agression antisémite : 30 jeunes juifs agressent 2 maghrébins ! ; Vidéo de la semaine : Etienne Chouard s’exprime sur notre système politique…

PAS L’Info !

© www.partiantisioniste.com/journal-tv/pas-l-info-5-2-2042.html
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
13
Sep
Les contradictions du Parti Socialiste ! [Vidéo] Imprimer
Samedi, 13 Septembre 2014 [Section :  Journal TV]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Les contradictions du Parti Socialiste ! [Vidéo]
Code lecteur :

No comment : Les contradictions du Parti Socialiste !

Cette vidéo met en exergue les contradictions de membres du Parti Socialiste : détournements de fonds publiques à des fins personnelles, corruption, pratiques anticoncurrentielles, trafics d’influences, fraude fiscale, abus de biens sociaux, etc.

Bref, faites ce que je dis et pas ce que je fais…

PAS L’Info !

© www.partiantisioniste.com/journal-tv/pas-l-info-speciale-69-2041.html
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
12
Sep
Nucléaire : Coopération secrète entre l’Europe et Israël ! Imprimer
Vendredi, 12 Septembre 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Echange « discret » entre José Manuel Barroso (G) et Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien.Echange « discret » entre José Manuel Barroso (G) et Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien.Nucléaire : Coopération secrète entre l’Europe et Israël !

Par David Cronin, « Agence Média Palestine ».

L’Union européenne coopère à la dérobée avec l’industrie nucléaire d’Israël depuis au moins six ans.

Un document interne que j’ai récemment obtenu établit qu’un accord a été signé entre l’Union Européenne et Israël en 2008, en vue « d’initiatives communes de coopération pour l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire ». « C’est un accord resté discret, qui n’a pas été dévoilé publiquement », ajoute le texte.

Le document a été rédigé en amont d’une visite en Israël d’Antonio Tajani, alors membre italien de la Commission européenne, en octobre 2013.

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi l’Union souhaite que cette coopération reste « discrète ». L’accord a été conclu avec la Commission de l’énergie atomique d’Israël, l’opérateur du réacteur de Dimona, là où les armes nucléaires ont été développées. Israël a introduit les armes nucléaires au Moyen-Orient et a refusé de signer le Traité de non-prolifération (TNP). Il a refusé une inspection internationale de ses activités nucléaires. En 2006, Ehud Olmert, alors premier ministre d’Israël, a reconnu qu’Israël possédait l’arme nucléaire. L’Agence de renseignements du Département américain de la Défense estimait, en 1999, qu’Israël possédait entre 60 et 80 ogives nucléaires. 

Ces éléments placent Israël dans une catégorie bien distincte de celle de l’Iran qui est supposé être une menace majeure pour la paix mondiale. Contrairement à Israël, l’Iran n’a pas d’armes nucléaires. Le Conseil National du Renseignement —un groupe de conseil auprès du président des États Unis— a exprimé sa totale confiance sur le fait que l’Iran avait mis un terme au développement de son programme d’armes nucléaires il y a de cela plusieurs années. 

En dépit de cette déclaration explicite, autant l’Europe que les États-Unis ont pris des mesures punitives contre l’Iran (après que certaines d’entre elles aient été allégées, l’Amérique a imposé de nouvelles restrictions aux échanges économiques avec l’Iran la semaine dernière). L’argument officiel avancé pour justifier ces sanctions est qu’il faut tout faire pour empêcher l’Iran d’acquérir la bombe.

Pour autant, l’Union Européenne est satisfaite de coopérer avec Israël, une nation qui possède effectivement la bombe. Faut-il s’étonner que les officiels de Bruxelles ne tiennent pas à attirer l’attention sur cette hypocrisie ? 

J’ai demandé au Centre de Recherche Commun (CRC) de l’Union Européenne —qui a pour mission de mettre en œuvre l’accord « discret »­— pourquoi il coopère avec Israël qui est une menace bien connue pour la paix mondiale. Un porte-parole du CRC a tenté de présenter la « collaboration scientifique » impliquée dans l’accord comme quelque chose d’anodin. Selon le porte-parole, la recherche menée avec Israël concerne « l’application médicale de radionucléides, la protection des radiations, de même que la sécurité nucléaire dans la détection et l’identification de matériaux nucléaires et radioactifs. Elle ne concerne aucune activité de retraitement et d’enrichissement. » J’ai demandé au porte-parole si des garanties avaient été fournies selon lesquelles Israël n’utiliserait pas le fruit des recherches menées avec l’Union pour des objectifs militaires. Sans surprise, je n’ai reçu aucune réponse à cette question.

Lorsque j’ai demandé quel montant avait été dépensé dans cette coopération nucléaire avec Israël, le CRC a seulement dit que la recherche en question ne bénéficie « pas de financement commun et que chaque institution pourvoit à ses propres activités. »

La Commission Israélienne pour l’Énergie Atomique, de même qu’elle supervise le développement des armes nucléaires, a des liens puissants avec l’industrie classique de l’armement. […] 

Israël est un État arrogant doté de l’arme nucléaire. Je suis sûr que bien des gens honnêtes seraient horrifiés d’apprendre que l’Union Européenne a des liens avec rien de moins que les agences qui ont développé les armes nucléaires d’Israël —même si cette coopération est « discrète » !

Source : Agence Média Palestine
© www.partiantisioniste.com/actualites/2040
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
11
Sep
Syrie : Frappes aériennes américaines imminentes ! Imprimer
Jeudi, 11 Septembre 2014 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Le président américain Barack Obama est prêt à bombarder la Syrie (Washington, 10/09/2014) !Le président américain Barack Obama est prêt à bombarder la Syrie (Washington, 10/09/2014) !Syrie : Frappes aériennes américaines imminentes !

Le président américain Barack Obama a déclaré que les Etats-Unis étaient prêts à étendre la campagne de bombardements contre les terroristes de « l’Etat islamique » (EI) et à lancer des frappes aériennes en Syrie.

« Je ne vais pas hésiter à prendre des mesures contre l’EI en Syrie et en Irak », a déclaré Barack Obama, dans un discours prononcé le 10 septembre 2014. « Notre objectif est clair, nous allons affaiblir et finalement détruire l’EI, grâce à une stratégie globale et soutenue contre le terrorisme », a poursuivi le président américain avant d’ajouter qu’il allait « traquer » les terroristes où qu’ils soient. Le Pentagone a annoncé que les Etats-Unis avaient déjà mené des frappes aériennes en Irak.

Le président Obama va saisir le Conseil de sécurité de l’ONU et lui soumettre la question de la lutte contre les terroristes de « l’Etat islamique ». Il cherche également à obtenir l'approbation du Congrès pour former et équiper, à hauteur de 500 millions de dollars, les militants qui luttent contre les forces gouvernementales syriennes…

Certains membres du Congrès américain émettent des réserves, quant à une attaque aérienne de la Syrie qui « pourrait être considérée comme un vote de guerre », a souligné Hal Rogers, représentant républicain du Kentucky. « Il y a tellement de données inconnues qu’il est trop tôt pour prendre ce genre de décision », note le membre du Congrès américain. De nombreux représentants américains, démocrates ou républicains, craignent que les armes ne tombent entre les mains des terroristes.

Vitaly Churkin, représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, a mis en garde contre la décision unilatérale du président américain d’attaquer « l’Etat islamique » en Syrie. « La décision unilatérale de Washington de viser les positions de l’EI en Syrie, sans l’aval préalable de Damas, affectera les coopérations internationales dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il précisé. 

« Si l'Occident procède aux bombardements des miliciens de "l’Etat islamique", sans consulter au préalable Damas, alors la coalition anti-EI pourrait servir d'alibi à ce que les frappes aériennes occidentales visent les forces gouvernementales syriennes. Il existe des éléments qui suscitent la suspicion sur les réelles intentions de l'Occident dans ces éventuelles frappes contre "l’Etat islamique". La campagne aérienne occidentale pourrait viser, non seulement les positions terroristes dans le nord de la Syrie, mais aussi les forces gouvernementales syriennes », signale le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Le Parti Anti Sioniste condamne fermement toute violation du ciel syrien, ce prétexte tant recherché par les Etats-Unis et leurs alliés pour frapper le gouvernement syrien. La Syrie est un Etat souverain, la bombarder sans son accord serait contraire au droit international, sans oublier le risque de toucher des positions gouvernementales et des civils qu’une telle intervention comporte. Les peuples libres doivent se lever et demander à leurs dirigeants d’empêcher ces frappes. Bombarder la Syrie conduira à une escalade de la violence et ne stoppera pas les terroristes !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2039
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
10
Sep
Bonne rentrée antisioniste ! Imprimer
Mercredi, 10 Septembre 2014 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Bonne rentrée antisioniste !

L’été difficile qui s’achève (Gaza, Ukraine, etc.) a cédé la place à une rentrée prometteuse pour le Parti Anti Sioniste, qui vient de dépasser la barre des 300.000 soutiens sur sa Page Facebook !

Nous sommes grâce à vous la plus grande ligue antisioniste dans le monde. Continuez à nous suivre et à partager nos articles. Ainsi nous atteindrons ensemble notre but : mettre fin au sionisme…

Front uni contre le sionisme !

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2038
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte