ACCUEIL
  • Iran : Un drone espion israélien abattu !

    Jeudi, 28 Août 2014
  • Ukraine : Le sioniste Attali prédit une guerre mondiale… [Vidéo]

    Mardi, 26 Août 2014
  • République Islamique d’Iran : Un modèle à suivre pour le Monde Musulman !

    Lundi, 25 Août 2014
  • Yémen : Les Houthis lancent un ultimatum au Gouvernement

    Vendredi, 22 Août 2014
  • Le génocide israélien et ses complices volontaires !

    Mercredi, 20 Août 2014
  • Le Grand Satan aurait-il une morale ?

    Lundi, 18 Août 2014
  • Palestine : La colère d’un sénateur irlandais contre le comportement de ...

    Samedi, 16 Août 2014
  • Gaza: La France et la Grande-Bretagne font pression pour retirer une plainte contre ...

    Jeudi, 14 Août 2014
  • EIIL : Abou Bakr al-Baghdadi avec John McCain !

    Mercredi, 13 Août 2014
  • Irak : Les Takfiris de « l’Etat islamique » obéissent aux ordres sionistes !

    Mardi, 12 Août 2014
28
AOÛ
Iran : Un drone espion israélien abattu ! Imprimer
Jeudi, 28 Août 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Drone israélien abattu par les Gardiens de la révolution (Iran).Drone israélien abattu par les Gardiens de la révolution (Iran).Iran : Un drone espion israélien abattu !

Les Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite de la République Islamique d’Iran, déclare avoir abattu un drone espion israélien. Un incident qui a son importance dans la mesure où il s’agit d’un avion « fantôme », conçu et doté des plus récents et des plus modernes dispositifs d’espionnage afin qu’il ne soit ni découvert ni observé par les unités de défense aériennes de la République d’Iran.

Son objectif était de survoler le centre-ville pour recueillir des informations sur les installations du site d’enrichissement à l’uranium « Nadhanaza ». C’est cette base que l’ennemi rêve de détruire et qui est à l’origine de la guerre qui sévit dans le Monde Arabe : Syrie, Liban, Irak, Yémen, Afghanistan… pour atteindre l’Iran, détruire son réacteur nucléaire civil et faire tomber le gouvernement islamique de la République.

L’ennemi sioniste ne s’aventurerait pas à envoyer un drone espion avec cette technologie sans s’assurer que la défense aérienne iranienne ne soit capable de le découvrir et de le détruire. Les unités de défense aériennes iraniennes ont surpris et paralysé l’ennemi en abattant ce drone avec un missile sol-air.

« Les pièces les plus importantes du drone sont saines et sauves, les membres de la Garde Républicaines œuvrent pour en tirer toutes les données (informations) qu’elles contiennent. » déclare Sayed Hadi Mohammedi, spécialiste des affaires stratégiques, sur la chaine « Mayadeen ».

Sayed Hadi Mohammedi ajoute que ce drone sioniste est entré dans l’espace aérien iranien grâce à l’aide américaine via ses satellites espions précisant que ce drone a décollé de la mer rouge traversant les airs d’un pays arabe avant de pénétrer en Iran.

Ce qui veut dire que 3 pays sont impliqués dans cette attaque d’espionnage contre les installations nucléaires iraniennes : Israël, l’Arabie Saoudite et les USA.

Cette grande réalisation iranienne intervient au moment où la région se trouve au bord d’un volcan. Est-ce là la réponse israélienne quant aux soutiens iraniens à la Résistance palestinienne à Gaza qui a vaincu Israël ?

Est-ce là la réponse saoudienne face aux mouvements populaires yéménites soutenus par l’Iran et qui inquiètent tellement le royaume saoudien ?

Est-ce là la réponse américaine quant aux soutiens de l’Iran à la Syrie et à l’Irak pour affronter le terrorisme de « da’ich » soutenu par les USA et qui n’a pu faire tomber ni Damas ni Bagdad ?

Cette réalisation est-elle une dissuasion pour les 3 pays afin qu’ils stoppent les complots contre l’Iran qui saura faire face aux agressions de quiconque voudra l’attaquer ?

Quant au choix de la réponse iranienne à cette attaque, les jours à venir apporteront la réponse et il est normal que l’Iran réponde aux 3 pays impliqués.

Face à cette réalisation de la Garde Républicaine Islamique, les rêves d’Israël pour mener des attaques contre les installations nucléaires iraniennes partent en fumée. Comme ses rêves de mener des attaques contre le Liban face à sa défaite à Gaza se sont évaporés. Les rêves d’Israël se sont brisés lorsque le drone « Chabah » - fantôme - est tombé grâce à la Garde Républicaine Iranienne qui perturbe son sommeil, celui des USA et des pays du Golf.

SepahNews (Site officiel des Gardiens de la Révolution)

© www.partiantisioniste.com/actualites/2022
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
26
AOÛ
Ukraine : Le sioniste Attali prédit une guerre mondiale… [Vidéo] Imprimer
Mardi, 26 Août 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Ukraine : Le sioniste Attali prédit une guerre mondiale… [Vidéo]
Code lecteur :

Ukraine : Le sioniste Attali prédit une guerre mondiale…

Le 6 mai 2014, Jacques Attali, porte-parole des élites, a affirmé sur Canal+ que la crise en Ukraine pouvait très bien déboucher sur une guerre mondiale. En décembre dernier, il avait déjà prédit une guerre mondiale pour 2014. Jacques Attali est le conseiller de tous les Présidents de la République, il dirige la France depuis plusieurs décennies…

© www.partiantisioniste.com/actualites/2021
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
25
AOÛ
République Islamique d’Iran : Un modèle à suivre pour le Monde Musulman ! Imprimer
Lundi, 25 Août 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Zafar Bengash, journaliste et directeur du Centre de pensée islamique contemporaine au Canada et de l’Association islamique de Toronto.Zafar Bengash, journaliste et directeur du Centre de pensée islamique contemporaine au Canada et de l’Association islamique de Toronto.République Islamique d’Iran : Un modèle à suivre pour le Monde Musulman !

« L’objectif ultime du régime sioniste est de venir à bout de la République Islamique d’Iran qui a montré comment un peuple pouvait se libérer et retrouver sa dignité grâce à la présence d’un guide sincère et engagé. Si ce modèle se développe dans le Monde de l’Islam, le régime sioniste ne pourra pas survivre » déclare Zafar Bengash, journaliste et directeur du Centre de pensée islamique contemporaine au Canada et de l’Association islamique de Toronto.

La poursuite de l’occupation de la Palestine montre que le Monde Musulman est non seulement divisé, mais avant tout, dirigé par des marionettes mis au pouvoir par l’USraël. Ils n’ont pas le courage politique et moral de se prononcer. Pourquoi l’Égypte et l’Arabie saoudite qui ont autant de prisonniers politiques défendraient-elles les Palestiniens ?

De plus, le régime sioniste reçoit des aides militaires, financières, politiques et diplomatiques des pays occidentaux, et profite d’un soutien médiatique. Pour mettre fin à cette occupation, il faut aider les Palestiniens dans leur résistance, il faut que les pays voisins aient des gouvernements favorables à la Palestine, montrer les souffrances du peuple de Palestine pour réveiller l’opinion internationale et généraliser le boycott d’Israël.

Nous ne devons pas penser que nous n’avons pas de pouvoir, le premier pas est d’apporter une aide morale et matérielle à nos frères de Palestine, d’organiser des manifestations devant les représentations des gouvernements qui soutiennent le régime sioniste et de nous unir avec les intellectuels occidentaux qui défendent les libertés.

Le régime sioniste veut que le peuple de Palestine reste passif pour pouvoir poursuivre et étendre son occupation. Il y a en Cisjordanie 500 000 Israéliens qui utilisent 90% des ressources en eau potable de cette région habitée par 3 millions de Palestiniens. Le régime sioniste est une base de l’impérialisme dans le monde de l’islam. Son objectif est de contrôler la région et de la mettre au service des pays occidentaux, et en créant des conflits, de priver les musulmans de leurs droits.

Zafar Bengash  précise que « L’objectif est de déstabiliser la région comme nous le voyons en Syrie, en Irak et au Liban. Pour cela beaucoup de musulmans innocents seront sacrifiés mais la cible principale est la République Islamique d’Iran ».

Source : ABNA (AhlulBayt New Agency)

© www.partiantisioniste.com/actualites/2020
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
22
AOÛ
Yémen : Les Houthis lancent un ultimatum au Gouvernement Imprimer
Vendredi, 22 Août 2014 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Les Houthis marchent vers Sanaa.Les Houthis marchent vers Sanaa.Yémen : Les Houthis lancent un ultimatum au Gouvernement

Des dizaines de milliers de personnes manifestaient lundi à Sanaa, capitale du Yemen, pour réclamer la chute du gouvernement yéménite, à l'appel du chef des Houthis chiites Abdel Malek al-Houthi. Il a ainsi appelé ses partisans à marcher sur Sanaa afin de précipiter « la chute du gouvernement qui a échoué ».

« Nous annonçons le début de l'intensification sans précédent des manifestations populaires dans le cadre de la réalisation des droits de la nation yéménite » a déclaré Abdel Malek al-Houthi.

Le chef d'Ansaruallah a fixé aux autorités un ultimatum expirant vendredi pour satisfaire ses revendications, faute de quoi d'autres formes d'actions « légitimes » seront menées, a-t-il prévenu, sans préciser lesquelles.

Il a estimé que la situation qui prévaut actuellement au Yémen est enracinée dans l'échec du gouvernement dans tous les domaines : « Continuer à subir l'humiliation repose sur la Nation ».

Après avoir salué l'attitude de certains députés, Al-Houthi a ajouté que d’autres législateurs avaient été muselés afin de limiter l’efficacité du Parlement. Les Houthis, qui luttent pour leurs droits au Yémen depuis 1980, ont été multipliés par six entre 2004 et 2010.

Le gouvernement mis en place après le départ en février 2012, sous la pression de la rue, de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, est confronté à des difficultés économiques, accentuées par une vague de violences attribuée à Al-Qaïda, mais aussi à la rébellion dans le nord et à un mouvement sécessionniste dans le sud.

Bien que les chiites représentent environ 42 % de la population yéménite, ils se sont vus refuser un grand nombre de leurs droits au cours des 30 années du régime de Saleh.

Le Parti Anti Sioniste ne peut que constater une nouvelle fois que la France et les autres participants au dialogue international, véritables gendarmes du monde, s’érigent ouvertement en donneurs de leçons, en défenseurs des droits de l’homme et des peuples. Force est de constater que ces mêmes puissances n’hésitent pas à taire ces injustices quand leurs intérêts économiques et géostratégiques sont en jeu.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2019
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
20
AOÛ
Le génocide israélien et ses complices volontaires ! Imprimer
Mercredi, 20 Août 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Des habitants israéliens se réjouissent des bombardements de Gaza du haut d'une colline.Des habitants israéliens se réjouissent des bombardements de Gaza du haut d'une colline.Le génocide israélien et ses complices volontaires !

En dehors d’Israël et de ses partisans organisés dans les principales organisations sionistes, l’opinion publique mondiale et la plupart des experts en droit international considèrent l’invasion par l’État sioniste de la bande de Gaza et son attaque systématique contre les civils et les infrastructures essentielles, comme un crime contre l’humanité.

Des dirigeants imprégnés d’une vision génocidaire, ne voient que des objectifs militaires - un peuple opprimé n’existe pas - toute existence et toute institution humaine dans les aires ciblées sont à démolir. La destruction de la vie humaine, de l’existence même des Palestiniens est devenue l’objectif ultime de cette opération obscène.

La décision pratique d’exterminer les Palestiniens était consciente, planifiée, et poursuivie avec une détermination implacable par le sommet de la hiérarchie et réalisée avec un enthousiasme sauvage par « l’armée citoyenne » israélienne.

Gaza et le ghetto ont d’abord été mis en place comme camps de concentration à ciel ouvert, des mesures temporaires pour masquer les vrais desseins. Les prochaines étapes après la réussite de leur isolement, seraient systématiques et préméditées : les Sionistes, comme les Nazis, ont lancé une guerre à outrance contre les inévitables actes de résistance des opprimés. Des jeunes juifs de la diaspora se sont portés volontaires pour se joindre à l’armée israélienne et massacrer des Palestiniens, tout comme la population allemande avait célébré, ensemble avec le Bund allemand à l’étranger, les crimes totalitaires de leurs dirigeants.

En conformité avec cette mythologie de « super-race », la machine à tuer israélienne est vraiment très efficace pour assassiner des civils non armés. Les poursuites pour crimes de guerre ne peuvent être limitées aux quelques dizaines d’officiers supérieurs ; ces crimes ont été commis à tous les niveaux de l’armée israélienne. Les dirigeants et décideurs politiques, à commencer par le Premier ministre Benjamin Netanyahou et son cabinet, les membres éminents des partis et de la Knesset, qui ont été les chevilles ouvrières dans le lancement de la campagne-éclair contre Gaza et ont justifié les massacres massif de civils, devraient clairement être au centre de tout Tribunal international pour des crimes de guerre.

Mais que dire de l’opinion publique israélienne ? Les Israéliens n’ont pas droit à la présomption « d’ignorance innocente » ; ils ne peuvent pas appeler cela un « conflit tragique entre deux peuples ». Aucun Israélien ne peut s’absoudre en prétendant ignorer la nature des crimes commis en son nom.

L’extermination ! Des criminels de guerre auto-proclamés sont fêtés comme des héros par leurs frères d’outre-mer, qui se hâtent d’approuver ou même de rejoindre le carnage. L’horreur et l’indignation croissante ont isolé Israël de la grande majorité de l’humanité, y compris de milliers de juifs, mais elles ont durci ses dirigeants et suscité son puissant noyau de partisans influents, en particulier aux États-Unis.

Le sioniste de droite dit à la gauche, « Les crimes au service du Grand Israël sont des vertus. » La gauche répond « Il y a des crimes, mais en dernier ressort ce sont les États-Unis qui sont les responsables ».

Un ancien observateur perspicace sioniste commente avec satisfaction : « C’est notre division du travail : les bons sionistes défendent Israël et les sionistes de gauche confondent ses détracteurs. »

Source : Le Grand Soir

© www.partiantisioniste.com/actualites/2018
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
18
AOÛ
Le Grand Satan aurait-il une morale ? Imprimer
Lundi, 18 Août 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Catastrophe humanitaire au Kurdistan irakien.Catastrophe humanitaire au Kurdistan irakien.Le Grand Satan aurait-il une morale ?

Le gouvernement américain, comme toute la communauté internationale, est préoccupé par la catastrophe humanitaire au Kurdistan irakien, écrit lundi 18 août le quotidien Nezavissimaïa gazeta. Barack Obama mène ainsi des attaques d’envergure contre les positions de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). A première vue, ces actions des Américains n'ont rien d'inhabituel : Les combattants de l'EIIL massacrent ceux qui ne veulent pas se convertir à l'Islam.

Obama souligne que l'Amérique continuera à soutenir les réfugiés bloqués par les combattants sunnites sur le mont Sinjar. Selon le communiqué du département d'Etat, l'ensemble de l'aide humanitaire américaine représente actuellement 114 000 rations alimentaires et plus de 132 000 litres d'eau potable.

Les Américains ont commencé à bombarder les islamistes sans l'aval de l'ONU, bien qu'ils y soient soutenus, ainsi qu'au sein de l'OTAN. Les Etats-Unis soutiennent depuis longtemps les Kurdes, y compris dans leur aspiration à créer un Etat autonome. Après le renversement de Saddam Hussein, les USA ont aidé le Kurdistan irakien à obtenir, selon la nouvelle Constitution, le statut de large autonomie et à devenir relativement indépendant. Mais le leader des Kurdes, Massoud Barzani, insiste aujourd'hui pour organiser un référendum sur l'indépendance totale du Kurdistan envers l'Irak. Washington ne semble pas s'opposer à ces plans, bien que le gouvernement irakien condamne cette initiative - considérant les plans de Barzani illégitimes - et exige de la communauté internationale qu'elle respecte et soutienne l'intégrité territoriale du pays. Mais aux exigences légitimes de Bagdad, le « monde civilisé » répond avec des termes familiers concernant « le grand peuple divisé de la région, la justice et la chance historique qu'ont les Kurdes persécutés d'utiliser le droit inaliénable à l'autodétermination ».

Transportons-nous en Ukraine. Et essayons de voir la situation du Kurdistan par rapport aux projets des habitants du Donbass et de la région de Lougansk de créer leur propre république – la Nouvelle Russie. Dans ce contexte, remplaçons les USA par la Russie et le Kurdistan par le Donbass, les Yézidis par les habitants de Donetsk et de Lougansk et les islamistes de l'EIIL par les combattants des bataillons territoriaux « Aïdar » et « Azov ». Quelle serait l'analogie ?

« Le président russe Vladimir Poutine a ordonné de bombarder les positions des bataillons territoriaux Aïdar et Azov pour protéger les habitants russophones du Donbass d'un nettoyage ethnique » ?

Si cela se produisait, Obama et d'autres dirigeants de l'OTAN seraient forcément indignés.

De nouvelles sanctions seraient probablement adoptées contre la Russie. Pour une raison qu'on ignore, les USA et d'autres pays soutiennent les agissements de l'armée ukrainienne qui bombarde régulièrement des villes pacifiques de la Nouvelle Russie. Dans le même temps ils ferment les yeux sur le massacre de civils et les centaines de milliers de réfugiés en Russie et dans d'autres pays. Rien que la semaine dernière, les raids aériens et les tirs d'artillerie à Lougansk et Donetsk ont fait au moins 120 morts. Dont beaucoup d'enfants et de personnes âgées. Lougansk est privée d'électricité et manque d'eau. Les habitants ont besoin d'un soutien.

Mais l'idée d'y envoyer un convoi d'aide humanitaire russe a provoqué, on ne sait pourquoi, une véritable hystérie de l'ambassadeur américain à l'Onu et des dirigeants ukrainiens.

Comment stopper cette anarchie ? Les Américains cherchent à stopper l'anarchie des islamistes au Kurdistan par des frappes aériennes. Ils soutiennent le séparatisme des Kurdes. En revanche, les USA préfèrent ignorer les actes des troupes gouvernementales dans le Sud-est de l'Ukraine. De surcroît, ils donnent le feu vert à la projection en Ukraine de chars, de l'artillerie et de munitions soviétiques depuis les anciens pays du Pacte de Varsovie, agrandissant ainsi l'ampleur de la catastrophe humanitaire, semant la mort et la destruction. N'est-ce pas une politique cynique de doubles standards menée par le pacificateur Obama, prix Nobel de la paix ?

Source : La Voix de la Russie

© www.partiantisioniste.com/actualites/2017
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte