ACCUEIL
  • Présidentielle en Syrie : La France et l’Arabie saoudite envisagent de perturber ...

    Mercredi, 23 Avril 2014
  • Les Etats-Unis : Un Etat policier !

    Mardi, 22 Avril 2014
  • Nucléaire : 450 millions de dollars restitués à l’Iran par les Etats-Unis !

    Lundi, 21 Avril 2014
  • « PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [20/04/14]

    Dimanche, 20 Avril 2014
  • Lettre poignante d’une mère palestinienne au monde libre…

    Dimanche, 20 Avril 2014
  • Syrie : Un « tournant » en faveur des forces gouvernementales (Bachar al-Assad) !

    Samedi, 19 Avril 2014
  • Al-Qaïda menace d’attaquer les Etats-Unis !

    Vendredi, 18 Avril 2014
  • Mise en garde de l’Ukraine contre une éventuelle adhésion à l’Europe ...

    Jeudi, 17 Avril 2014
  • Ukraine : Visite secrète du directeur de la CIA !

    Mercredi, 16 Avril 2014
  • Israël se prépare pour de futures guerres contre le Liban et Gaza !

    Mardi, 15 Avril 2014
23
AVR
Présidentielle en Syrie : La France et l’Arabie saoudite envisagent de perturber son déroulement ? Imprimer
Mercredi, 23 Avril 2014 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Syrie : La campagne présidentielle a débuté le 21 avril 2014.Syrie : La campagne présidentielle a débuté le 21 avril 2014.Election présidentielle en Syrie : La France et l’Arabie saoudite envisagent de perturber son déroulement ?

La campagne électorale a débuté le 21 avril en Syrie où, pour la première fois, plusieurs candidats pourront se présenter à l'élection présidentielle qui se tiendra le 03 juin 2014, d’après le président du parlement syrien, Mohammad al-Laham. Pour la première fois, plusieurs candidats pourront s'y présenter alors qu’auparavant, le chef de l'Etat syrien était élu par référendum. Désormais, les intéressés doivent soumettre leur candidature au Parlement et doivent bénéficier du soutien d'au moins 35 députés sur 250 pour être éligibles.

Les services de renseignement français et saoudien travaillent à l’élaboration d’un plan visant à perturber le déroulement de la prochaine élection présidentielle syrienne. Des sources proches de ces services et ayant requis l’anonymat, ont affirmé que le plan était en cours d'élaboration par des agents saoudiens et français à la frontière entre la Syrie et la Jordanie !

Selon ces mêmes sources, les opérations massives menées par les troupes de l'armée syrienne régulière pour purger la ville de Homs des milices anti-gouvernementales soutenues financièrement par l'étranger inquiètent les responsables de Riyad et de Paris… Les services de renseignement saoudiens ont ordonné aux commandants des milices anti-gouvernementales opérant dans Homs de ne pas perdre de terrain dans leurs combats face aux forces gouvernementales syriennes, les menaçant de mort s’il étaient vaincus par l’Armée syrienne !

La Direction générale de la Sécurité extérieure française prévoit de fournir des missiles anti-aériens aux terroristes agissant en Syrie, en dépit de l’avertissement de l'Union européenne contre l'armement des militants takfiris.

Selon Peter Oborne, journaliste du britannique Daily Telegraph, même ceux qui ne soutenaient par le parti Baas sont prêts à voter pour Bachar al-Assad. Les citoyens progressistes de diverses confessions revendiquent des réformes toujours plus radicales du système politique, mais ils évoquent aussi l'ingérence des djihadistes étrangers dont l'expulsion, couplée au rétablissement de la souveraineté syrienne empêchée par l'Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et les pays occidentaux, est une priorité…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1909
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
22
AVR
Les Etats-Unis : Un Etat policier ! Imprimer
Mardi, 22 Avril 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Les Etats-Unis : Un Etat policier !Les Etats-Unis : un Etat policier !

Susanne Posel, rédactrice en chef et journaliste d'investigation des sites Occupy corporatism et The US Independent.com, affirme que les États-Unis sont devenus un « Etat policier », où la voix de la majorité a été supprimée !

Une récente étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Princeton aux États-Unis conclut que le pays n'est plus une démocratie mais une oligarchie parce que les opinions d'une élite sont beaucoup plus influentes que celles des gens ordinaires…

D’après l’analyste politique Suzanne Posel, les Etats-Unis étaient destinés à devenir une République constitutionnelle mais ont « distraitement évolué » vers une démocratie et si vous regardez en arrière l'histoire, vous vous apercevez, dit-elle, qu’une démocratie évolue toujours vers un « état ​​policier ». La démocratie est l’expression de la majorité, mais depuis que la voix de la majorité a été supprimée aux Etats-Unis, « il ne reste comme alternative que l’oligarchie » !

La rédactrice en chef précise que « nos pères fondateurs voulaient faire des Etats-Unis un lieu où chaque citoyen serait souverain et aurait ses propres droits ; les Etats ont leurs propres droits et le gouvernement fédéral serait là juste pour s'assurer que tout le monde a la possibilité de mener correctement ses activités. » Dans leur conception, ajoute-t-elle, « il n'y avait pas de surveillance fédérale, les Etats étaient en mesure de prendre soin de ce dont ils devaient prendre soin, le peuple souverain était capable de s’occuper de ses affaires et vous n’aviez personne dans les jambes pour vous dire que faire et pour vous contrôler ».

Selon l'étude de l'Université de Princeton réalisée par les professeurs Martin Gilens et Benjamin Page, les opinions d'une élite fortunée aux États-Unis sont beaucoup plus influentes que celles du grand public ! « Le point central qui se dégage de notre recherche est que les élites économiques et les groupes organisés représentant des intérêts commerciaux ont des répercussions indépendantes importantes sur la politique du gouvernement des Etats-Unis, tandis que les groupes d'intérêt basés sur la masse et sur les citoyens ordinaires ont peu ou pas d'influence indépendante ! », affirment les chercheurs.

LSE

© www.partiantisioniste.com/actualites/1908
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
21
AVR
Nucléaire : 450 millions de dollars restitués à l’Iran par les Etats-Unis ! Imprimer
Lundi, 21 Avril 2014 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Nucléaire : 450 millions de dollars restitués à l’Iran par les Etats-Unis !Nucléaire : 450 millions de dollars restitués à l’Iran par les Etats-Unis !

Les pourparlers qui durent depuis plusieurs mois à propos du nucléaire iranien, ont fini par payer. Jeudi 17 avril 2014, la publication du rapport d’étape mensuel par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) montre bien la droiture de Téhéran.

Le rapport indique que les Iraniens ont diminué de 75% leur stock d’uranium hautement enrichi, stock qui effrayait tout l’Occident… L’Iran ayant tenu son engagement, Washington a autorisé la restitution de 450 millions de dollars d’avoirs iraniens gelés depuis plus de trente ans. Cette somme n’est qu’une tranche parmi les huit prévues, lors de l’entente sur la question du programme nucléaire iranien entre les 5+1 (France, Etats-Unis, Allemagne, Royaume-Uni, Chine + Russie) et la République islamique d’Iran, le 24 novembre dernier à Genève.

La Porte-parole adjointe du département américain, Marie Harf, a déclaré à Washington : « Sur la base de cette confirmation et conformément aux engagements des Etats-Unis dans le cadre de l’accord intérimaire, le département du Trésor a pris la mesure nécessaire relative à l’accord, pour permettre le déblocage d’une tranche de 450 millions de dollars de fonds iraniens gelés. »

Cela dit, ce n’est qu’un début parce que sur une période de six mois, la République islamique d’Iran devrait se voir restituer plus de 4,2 milliards de dollars d’avoirs ! Cependant, aucune précision n’a encore été communiquée sur le délai de versement de la première tranche.

La sincérité des Iraniens montre bien que Téhéran n’a jamais eu une intention malveillante —L’Iran n’a jamais envisagé un usage militaire du nucléaire—mais a uniquement souhaité augmenter le confort et le bien-être de son peuple ! Par conséquent, une levée partielle des sanctions occidentales est prévue, voire définitive afin que cesse l’acharnement sans raison subi par la République islamique d’Iran depuis plus de trente ans.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1907
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
20
AVR
« PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [20/04/14] Imprimer
Dimanche, 20 Avril 2014 [Section :  Journal TV]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

« PAS L'Info ! » : Le journal antisioniste ! [20/04/14]
Code lecteur :

PAS L'Info ! : Émission N° 30 - Saison 4 [20/04/14]

Au programme : Financement d'Hollande aux primaires 2011 ; Appel au boycott de Pékin express en Birmanie ; Le cas Anelka ; Ukraine : Des navires de guerre mouillent en mer Noire ; Vente de chars allemands à l’Arabie saoudite en suspens ; Tensions entre Israël et le peuple marocain ; Hollande accueille la birmane Aung San Suu Kyi, malgré le génocide commis sur les musulmans ; USA : Victoire en justice de BDS ; Le Saviez-Vous ? : Le BRICS : Une alternative ?…

PAS L’Info !

© www.partiantisioniste.com/journal-tv/pas-l-info-4-30-1906.html
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
20
AVR
Lettre poignante d’une mère palestinienne au monde libre… Imprimer
Dimanche, 20 Avril 2014 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Libérer Shireen al-Issawi et les 5 224 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes !Libérer Shireen al-Issawi et les 5 224 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes !Lettre poignante d’une mère palestinienne au monde libre…

Par Laila al-Issawi, Palestinienne de la Cisjordanie occupée

16/04/2014 - Je suis la mère de Samer al-Issawi. Voici mon message à tous les défenseurs de la liberté de par le monde, une lettre adressée à quiconque a une conscience et croit dans les valeurs humaines.

Il y a longtemps, ils ont occupé notre terre, tué nos grands-parents et nos parents, nos femmes et nos enfants. Ils nous ont dépouillés, pendant que le monde entier observait en silence leurs massacres. Ils ont démoli nos villes et nos villages et brouillé nos repères. Ils ont détruit nos maisons et ont fait de certains d'entre nous des sans-abris. Ils ont déraciné nos arbres et se sont emparés de nos terres pour construire leurs colonies. Maintenant, nous n'avons plus de terre où construire nos maisons et même si nous en construisons, ils les démolissent. Ils ont accaparé toutes nos terres. Le processus de colonisation est comme une pieuvre qui s'insinue partout.

Ils nous ont vaincus et torturés, mais ils ne viendront jamais à bout de notre détermination parce que cette terre nous appartient et parce que nous défendons une cause juste.

Nous resterons sur notre terre, qu'ils le veuillent ou non. Nous voulons juste vivre en paix et en sécurité, comme les autres peuples du monde. Nous voulons défendre notre dignité. Nous détestons le meurtre et les effusions de sang. Nous sommes un peuple qui aime la vie. Ce sont eux qui nous tuent sans raison. Ce sont eux qui nous arrêtent sur des accusations forgées de toutes pièces.

Ô monde, nous voulons la paix dans un pays en paix...

Voici mon histoire. Mon époux, mes six fils, mes deux filles et moi avons vécu dans un amour partagé. Elever et éduquer nos enfants fut notre seul but. Cependant, les soldats de l'occupation nous ont privés du moindre de nos droits. Ils ont arrêté mon fils Ra'fat alors qu'il n'avait que 14 ans, un enfant qui n'entendait rien à la politique. Ils ont aussi arrêté mon fils Medhat quand il n'avait que 13 ans. Ils l'ont jugé et l'ont emprisonné pendant un an et six mois. Peu de temps après sa libération, ils l'ont à nouveau emprisonné mais il s'est échappé et est devenu une « personne recherchée ». J'avais tout le temps peur, j'étais tout le temps inquiète à son sujet, jusqu'à ce qu'il soit à nouveau arrêté avec son frère Firas. Medhat a été condamné à 8 ans de prison et Firas à 5 ans de prison. Après leur libération, ils ont arrêté Medhat pour la 4ème fois et l'ont condamné à 5 ans de prison. Puis il est sorti et a été arrêté pour la 5ème fois et condamné à 4 ans de prison. Lors de la 6ème arrestation, il a été condamné à 2 ans et 6 mois de prison puis libéré et maintenant, il est à nouveau en prison. Ce qui veut dire qu'il a passé plus de 20 ans de sa vie en prison... N'est-ce pas injuste ? N'est-ce pas injuste qu'il perde sa vie à aller d'une prison à l’autre, sans vraie raison ?

Ils ont arrêté mon fils Samer 3 fois, et il a passé 14 ans en prison. Ils ont arrêté mon fils Fady lorsqu'il avait 14 ans et 6 mois. 4 mois après sa sortie de prison, il est tombé en martyr. Le lendemain du massacre d'al-Haram, il y a eu une manifestation pacifique à al-Quds [Jérusalem, ndlr] pour protester contre l'assassinat des fidèles en prière. L'armée a réprimé la manifestation à coups de balles réelles. Mon fils Fady n'avait que 17 ans lorsqu'il est mort en martyr et nous étions en train de préparer quelques gâteaux pour fêter son anniversaire, dans la soirée du 16 du mois de Ramadan. Medhat et Firas étaient en prison et les forces de l'occupation ont refusé de les laisser sortir pour dire au-revoir à leur frère. Puis ils ont arrêté Shadi, qui a passé 8 ans en prison et qui est actuellement assigné à résidence après avoir payé 30 000 shekels de caution, il doit aussi payer un demi-million de shekels pour violation de construction : il ne travaille pas, il est étudiant à l'université.

Shireen a étudié les Droits de l'homme et est devenue avocate ; elle consacre sa vie aux prisonniers. Elle les défend et leur rend visite en prison. Ça n'a pas plu à l'occupation alors ils l'ont assignée à résidence, elle aussi, pendant un an et demi. Ils lui ont également interdit de travailler pendant 3 ans, puis ils ont prolongé l'interdiction de 2 ans de plus. Maintenant, ils l'ont arrêté une fois de plus, avec ses frères Medhat et Shady. Shady a été libéré après avoir fait un mois de prison, sans aucune condamnation. Ils lui ont demandé de payer une amende de 50 000 shekels, sinon il retournera en prison.

Je dis au monde civilisé, aux personnes dont la conscience est libre, aux institutions de défense des Droits de l'homme et aux syndicats d'avocats : je suis une mère palestinienne dont la famille est disloquée par l'occupation… Je n'ai pas pu profiter de la vie avec mes enfants, ni pendant leur enfance, ni pendant leur jeunesse. Depuis 25 ans, nous n'avons jamais été réunis tous ensemble. J'ai passé ma vie devant des prisons et maintenant, je m'effondre physiquement et psychologiquement. Je souffre de maladies chroniques : diabète, arthrite, ostéoporose et dépression.

Je vous demande de porter la question de la brutalité de l'occupation israélienne contre moi et mes enfants devant les Nations Unies. S'il vous plaît, aidez-moi… Mes enfants ont maintenant passé, au total, 58 ans en prison. Pour quelles raisons ?

Source : The International Solidarity Movement

© www.partiantisioniste.com/actualites/1905
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
19
AVR
Syrie : Un « tournant » en faveur des forces gouvernementales (Bachar al-Assad) ! Imprimer
Samedi, 19 Avril 2014 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Syrie : Un tournant en faveur des forces gouvernementales du pays !Syrie : Un tournant en faveur des forces gouvernementales du pays !Syrie : La situation est à un « tournant » en faveur des forces gouvernementales (Le président syrien Bachar al-Assad) !

Une centaine de rebelles soutenus depuis l’étranger —Etats-Unis, Turquie, Arabie saoudite, etc. — viennent de se rendre aux autorités syriennes.

Le gouvernement syrien promet de laisser en liberté à ceux qui n’ont commis aucun crime et qui s’engagent à ne plus porter d’arme et à ne plus attenter à la sécurité du pays.

Sur le terrain, l'armée syrienne va de victoire en victoire : A Alep, au nord-ouest du pays, Homs dans le centre, la ville stratégique de Qalamoune, la célèbre ville chrétienne de Maaloula, etc.

Le président Bachar al-Assad évoque un « tournant » dans le conflit en faveur du pouvoir, des points de vue militaire et social, en dépit de l’acharnement des puissances étrangères : « Il y a un tournant dans la crise au niveau militaire et des exploits permanents réalisés par l'armée dans sa lutte contre le terrorisme, et au niveau social qui concerne la réconciliation nationale », a déclaré le chef de l’Etat syrien, lors d’une conférence à la Faculté des Sciences politiques de Damas, le 13 avril 2014, avant d’ajouter que « l'Etat cherchait à ramener la sécurité et la stabilité d'abord dans les régions importantes attaquées par les terroristes ensuite, il s'attaquera aux poches et cellules dormantes ».

Tandis que les Etats-Unis et certains pays européens (France, Grande-Bretagne, Allemagne, notamment) garantissent la sécurité de l’entité sioniste, cette dernière convoite la Syrie pour sa position géostratégique —Damas fait partie du projet du Grand Israël qui doit d'étendre Israël du Nil à l'Euphrate, comprenant la Palestine historique, le Liban, la Syrie, la Jordanie et une partie de l'Irak et de l’Égypte—. C’est pourquoi, Israël participe à la déstabilisation du régime syrien et à la destruction du pays, en soutenant militairement les groupes terroristes.

Fort heureusement, la population syrienne est de plus en plus consciente des buts cachés de l’agression colonialiste de la Syrie par les puissances occidentales, les pays arabes comme l’Arabie saoudite et le Qatar, par la Turquie et Israël ; le peuple syrien voit clair…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1904
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte